1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Un quart de femmes, beaucoup de Français : qui sont les aspirants astronautes européens ?
1 min de lecture

Un quart de femmes, beaucoup de Français : qui sont les aspirants astronautes européens ?

Plus de 20.000 personnes ont déposé leur candidature afin de devenir l'un des futurs astronautes de l'Agence spatiale européenne. Entre quatre et six candidats seront retenus à l'arrivée fin 2022.

Les astronautes retenus lors de la dernière campagne de recrutement de l'ESA en 2008, dont faisait partie Thomas Pesquet
Les astronautes retenus lors de la dernière campagne de recrutement de l'ESA en 2008, dont faisait partie Thomas Pesquet
Crédit : AFP
Benjamin Hue & AFP

Jamais l'Agence spatiale européenne n'avait enregistré autant de candidatures. Plus de 22.000 aspirants aux étoiles, dont un quart de femmes, ont déposé leur candidature afin de devenir l'un des rares futurs astronautes du Vieux continent. Un nombre presque trois fois plus important que lors de la précédente sélection de 2008.

Au total, 22.589 personnes originaires des 22 États membres et trois États associés de l'ESA ont postulé aux avis de candidatures à l'issue de la clôture de la campagne de recrutement, ouverte du 31 mars au 18 juin, a révélé l'Agence spatiale européenne ce mercredi 23 juin.

Lors de la précédente campagne, il y a onze ans, l'ESA avait reçu 8.413 candidatures, dont celle du Français Thomas Pesquet et des Italiens Luca Parmitano et Samantha Cristoforetti qui sont tous allés dans l'espace ces dernières années. La campagne 2021, qui vise à sélectionner une nouvelle génération d'astronautes plus diversifiée qui devrait avoir le privilège de retourner sur la Lune, a attiré près de trois fois plus de monde dont quatre fois plus de femmes (5.419).

Entre 4 et 6 candidats à l'arrivée fin 2022

Entre quatre et six candidats seulement franchiront la ligne d'arrivée fin 2022, au terme du long processus de sélection de six étapes. L'ESA retiendra également, pour la première fois, une vingtaine de personnes pour créer un "corps de réserve", ainsi qu'un astronaute avec un handicap physique, poste pour lequel plus de 250 personnes ont répondu à l'appel.

À lire aussi

La France compose le principal contingent avec 7.139 candidats, dont 1.662 femmes et 67 handicapés. Viennent ensuite l'Allemagne (3.700 candidats), le Royaume-Uni (1.979), l'Italie (1.860) et l'Espagne (1.344).

L'ESA va désormais sélectionner les candidatures, pour lesquelles il est requis d'avoir moins de 50 ans, un diplôme de master scientifique ou d'ingénieur et au moins trois ans d'expérience professionnelle. Environ 1.500 candidats seront retenus pour la prochaine étape qui comprend les tests psychologiques.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/