1 min de lecture Téléphone

Pourquoi devient-on addict à son téléphone ?

Une nouvelle étude note que "le besoin d'interagir avec son téléphone semble apparaître automatiquement, comme un fumeur qui allume une cigarette".

Une femme portant un masque marche dans la rue, avec un téléphone portable (illustration)
Une femme portant un masque marche dans la rue, avec un téléphone portable (illustration) Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Un coup d’œil jeté à son téléphone toutes les 5 minutes : une nouvelle étude de chercheurs à la London School of Economics, publiée le 21 novembre, illustre une fois de plus l'ampleur du phénomène d'addiction aux téléphones portables, et ses possibles origines.

37 personnes, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni et d'un âge moyen de 25 ans ont été étudiées. Tout simplement, ils ont été équipés d'une caméra embarquée, afin que leur utilisation téléphonique puisse être analysée avec précision.

Contrairement à certaines idées reçues, la dépendance n'est pas provoquée que par l'arrivée de notifications. "89% des interactions sont initiées par l'usager, 11% seulement par une notification", note l'article, qui estime que "se concentrer seulement sur le design de notifications n'est pas un bon moyen de réduire l'utilisation de téléphones intelligents".

Les conversations de groupe, source de "détresse"

"Le besoin d'interagir avec son téléphone semble apparaître automatiquement, comme un fumeur qui allume une cigarette", s'avancent les chercheurs. L'utilisation régulière ne provient pas que des produits en eux-mêmes, mais "d'habitude apprises", alors que l'utilisation de téléphone portable est invariablement peu importe le contexte, l'activité ou la présence d'autres personnes.

À lire aussi
communication
Téléphonie : pourquoi 200 territoires ruraux sont privés de ligne fixe

Quelques facteurs précis sont cependant liés à la consultation du téléphone : les personnes interrogées dans l'étude ont évoqué la "détresse" créée par les conversations de groupes aux innombrables messages. Par ailleurs, l'application WhatsApp serait le principal motif d'utilisation du portable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Téléphone Addiction Recherche
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants