2 min de lecture TikTok

Plainte contre TikTok : comment protéger les jeunes sur les réseaux sociaux ?

L'UFC-Que Choisir vient de saisir la Commission européenne, assurant que le réseau social chinois ne protège pas les données personnelles des utilisateurs. Sur tous les réseaux sociaux, quelques reflexes sont à adopter pour protéger les plus jeunes.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Plainte contre TikTok : comment protéger les jeunes sur les réseaux sociaux ? Crédit Image : Lionel Bonaventure / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
édité par Gaétan Trillat

Les associations de consommateurs européennes viennent de lancer une alerte à propos de l'application TikTok, très en vogue chez les adolescents. Il s'agit de publier de courtes vidéos où les utilisateurs se mettent en scène : ils dansent, font la cuisine ou racontent leurs expériences de vie. Le réseau social est ludique, addictif mais surtout, l’UFC-Que Choisir l’accuse d'exploiter les droits et les données des utilisateurs, souvent très jeunes.

L'association explique que l'application chinoise n'arrive pas à protéger les jeunes contre la publicité cachée et parfois même des contenus potentiellement dangereux. Elle estime que 45% des enfants inscrits sur TikTok ont moins de 13 ans alors que c'est l'âge minimum pour utiliser ce réseau social. Enfin, l'UFC-Que choisir explique aussi que l'application se donne le droit de faire ce qu'elle veut des vidéos postées par les utilisateurs. Voilà pourquoi elle vient de saisir la Commission européenne.

Avant 13 ans, c'est non

Ces problèmes, on les retrouve aussi sur Facebook, désormais considéré comme le réseau social des parents, Snapchat ou encore Instagram. Chaque réseau social a ses limites et ses failles. Il y a bien entendu de la modération sur toutes les plateformes mais malgré cela, votre enfant peut être confronté à des contenus non désirés voire choquants.

Voilà pourquoi il est utile de pouvoir contrôler l'activité de vos enfants sur les réseaux sociaux. Ils peuvent aussi être victimes de cyberharcèlement. Ce n'est donc pas à prendre à la légère. Les enfants peuvent s'inscrire sur les réseaux sociaux à partir de 13 ans seulement, c’est écrit dans la loi depuis 2018. Entre 13 et 15 ans, il faut l'autorisation de ses parents. À partir de 15 ans, ils acquièrent ce qu'on appelle la majorité numérique et ils peuvent s'inscrire seuls, sans accord parental.

À lire aussi
santé
Les infos de 18h - Confinement : les assistants maternels pourraient finalement travailler

Pour que nos enfants aient un usage raisonné des réseaux sociaux, il faut en parler avec eux, leur expliquer qu'ils ne peuvent pas faire n'importe quoi et que les réseaux comportent des risques. Les parents peuvent avoir un contrôle, notamment celui de l'accès à internet. Les opérateurs proposent désormais des plages horaires où vous pouvez limiter l'accès à internet pour vos enfants. Les associations de protection de l'enfance conseillent par exemple aux parents d'installer l'ordinateur ou la tablette dans le salon. Cela permet de garder un œil dessus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
TikTok Réseaux sociaux Internet
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants