2 min de lecture Fil Futur

Pourquoi TikTok est attaqué par les consommateurs européens ?

Plusieurs associations de consommateurs en Europe annoncent le dépôt d'une plainte contre le réseau social chinois qu'elles accusent d'exploiter les droits et les données des utilisateurs adolescents.

Donal Trump a annoncé le "bannissement" de TikTok
Donal Trump a annoncé le "bannissement" de TikTok Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

TikTok est dans le viseur des associations de consommateurs européennes. Le réseau social chinois très populaire chez les jeunes fait l'objet d'une plainte du Bureau européen des unions de consommateurs qui l'accuse de multiples infractions aux droits des utilisateurs.

L'UFC-Que Choisir et ses homologues européens ont saisi ce mardi 16 février la Commission européenne pour dénoncer ces manquements et provoquer l'ouverture d'une enquête à l'échelle du continent. 

Protection insuffisante des mineurs, publicité cachée, système de monnaie virtuelle trompeur... Plusieurs reproches sont adressés à l'application chinoise de partage de vidéos qui compte environ 100 millions d'utilisateurs dans l'Union européenne. 

Contenus inadaptés, paiements virtuels et pub cachée

TikTok est accusé de ne pas protéger ses utilisateurs les plus jeunes qui peuvent être confrontés à des vidéos inappropriées pour les mineurs (sexe, violence, langage inadapté). Dans un communiqué, l'UFC-Que Choisir rappelle que la plateforme a récemment été mise en cause en Italie dans le décès d'une fillette de dix ans lié au jeu du foulard.

À lire aussi
Coronavirus France
Pass sanitaire : la France va intégrer les certificats de tests et de vaccination dans TousAntiCovid

Les associations déplorent aussi les pratiques "détestables" de TikTok qui a mis en place une monnaie virtuelle pour envoyer des cadeaux aux créateurs de vidéos. Présenté de manière ludique par la plateforme, ce système impliquerait pourtant des paiements réels de la part des mineurs. 

Autre grief : l'application laisserait prospérer des campagnes marketings dissimulées derrière des concours organisés par des influenceurs qui ne sont pas présentés comme des contenus sponsorisés.

Pousser TikTok à plus de transparence

En parallèle à l'action lancée au niveau européen, les associations ont alerté les autorités de protection des consommateurs de chaque pays de l'Union. La DGCCRF a été saisie en France pour "pratiques commerciales trompeuses et déloyales". 

Les plaignants espèrent pousser le réseau social à mieux encadrer ses pratiques à destination des mineurs et à faire preuve de davantage de transparence. 

Contacté par RTL, TikTok assure que la sécurité de sa communauté et notamment celle des jeunes utilisateurs et le respect des lois en vigueur sont des responsabilités que l'entreprise prend "avec le plus grand sérieux". 

Le réseau social rappelle qu'il a pris des initiatives en ce sens, comme le changement en mode privé des paramètres de confidentialité par défaut des utilisateurs de moins de 16 ans, et se dit toujours à l'écoute pour améliorer ses pratiques. Tiktok affirme avoir contacté le Bureau européen des unions de consommateurs pour organiser un rendez-vous et entendre ses préoccupations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fil Futur Réseaux sociaux Chine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants