1. Accueil
  2. Actu
  3. Sciences et Tech
  4. Les infos de 5h - Mission sur Mars : émus, les scientifiques célèbrent leur réussite
2 min de lecture

Les infos de 5h - Mission sur Mars : émus, les scientifiques célèbrent leur réussite

Jeudi 18 février, le rover Perseverance s'est posé sans encombre sur Mars. "Mon angoisse de l'atterrissage est passée mais j'ai du mal à réaliser", confie Pernelle Bernardi.

Un modèle du robot Perseverance (illustration).
Un modèle du robot Perseverance (illustration).
Crédit : Patrick T. FALLON / AFP
Les infos de 5h - Mission sur Mars : émus, les scientifiques célèbrent leur réussite
07:59
Le journal RTL de 5h du 19 février 2021
07:59
Générique 1
Julien Fautrat
Journaliste

Un atterrissage réussi sur Mars pour le robot de la Nasa, le rover Perseverance. L'appareil s'est posé sans encombre sur la planète rouge, jeudi 18 février. L'aboutissement de sept mois de voyage et plusieurs années de recherches. Ce robot transporte un instrument franco-américain, d'où la fierté du chef de l'État. Emmanuel Macron a salué un magnifique travail d'équipe après avoir assisté en direct aux opérations d'atterrissage dans les locaux du CNES, le Centre national d'études spatiales. 

Perseverance est à l'heure à la minute près. L'astrophysicien Sylvestre Maurice, qui commente l'arrivée du robot au président, voit aboutir six ans de travail. Il n'a pas caché son stress et son émotion. "La sonde est stable", lance-t-il, avant que les applaudissements retentissent dans la salle. C'est une partie du savoir-faire français qui est désormais sur Mars.

Un soulagement aussi pour Pernelle Bernardi. Cette ingénieure de recherches au CNRS à l'Observatoire de Paris, est en quelque sorte la pilote de l'équipe. "Mon angoisse de l'atterrissage est désormais passée, mais j'ai du mal à réaliser. Par contre, j'ai une deuxième grosse vague d'angoisse : je dois m'assurer maintenant que l'instrument a bien vécu" l'opération

Dans les prochaines semaines, une phase de réglages et de vérifications est prévue, puis pendant six ans, le robot prélèvera des échantillons. "Il a six ans pour collecter une quarantaine d'échantillons que l'on prévoit de ramener sur terre", explique Philippe Lier du Centre national d'études spatiales. Dans quelques années, nous aurons donc peut-être ces échantillons sous les yeux. Pour l'heure, l'appareil a envoyé ses premières photos.  

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Accusations de viol - Une enquête pour viol a été ouverte à l'encontre Patrick Poivre d'Arvor, jeudi 18 février. La victime supposée soutient avoir été abusée plusieurs fois par l'animateur dans les années 2000

Chasse - L'Alsace a proposé un menu gibier au menu des cantines pour offrir davantage de débouchés aux produits de la chasse. Une initiative qui ne fait pas l'unanimité

Coronavirus - La progression du variant anglais oblige le gouvernement à rallonger la durée d'isolement pour les cas positifs, passant de sept à 10 jours, a annoncé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/