2 min de lecture Connecté

Le Huawei Mate 30 Pro arrive finalement en France : faut-il se laisser tenter ?

Trois mois après sa présentation officielle, Huawei lance son dernier smartphone haut de gamme sans les services de Google en raison des limitations imposées par l'administration américaine.

Huawei a annoncé ses nouveaux smartphones Mate 30 le 19 septembre à Berlin
Huawei a annoncé ses nouveaux smartphones Mate 30 le 19 septembre à Berlin Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Trois mois après sa présentation officielle, le dernier smartphone premium de Huawei débarque enfin en France. Le Huawei Mate 30 Pro sera mis en vente dans l'Hexagone le 9 décembre au prix de 1.099 euros. Une seule version sera disponible, avec 256 Go de stockage. Après plusieurs semaines d'incertitude, la firme de Shenzhen a finalement décidé de ne pas attendre la résolution du conflit qui l'oppose à l'administration américaine. Huawei a tranché : le Mate 30 Pro sera proposé sans les services Google.

Accusé d'espionnage par les États-Unis, Huawei fait l'objet de restrictions commerciales par l'administration de Donald Trump. Inscrit sur la liste noire des entreprises avec lesquelles les firmes américaines n'ont plus le droit de commercer, il n'a pas obtenu la dernière version de la licence Android et ne peut donc pas proposer le magasin d'applications Play Store ni la suite logicielle de Google sur ses derniers smartphones.

Le Mate 30 Pro tourne quand même sous Android. Il sera vendu en France avec une version open source du système d'exploitation. Son interface sera très proche de celle des autres smartphones de la marque. Mais à la place des applications de Google, Huawei propose ses Huawei Mobile Services, des applications maison censées être équivalentes à Google Maps, Chrome, YouTube ou Gmail. 

Cet arbitrage devrait imposer de grosses limitations en termes d'usages. Les propriétaires non avertis du Mate 30 Pro devront se passer des applications Google les plus populaires mais aussi de Facebook, Twitter, Netflix ou Instagram, non disponibles sur le magasin d'application de Huawei. Il sera toujours possible d'installer les applications manquantes mais il faudra passer par des canaux non-officiels ce qui présente un risque en matière de sécurité pour les utilisateurs néophytes.

À lire aussi
Huawei technologie
Huawei : l'usine ouverte en France sera la première hors de Chine

À cause de ces limitations, le Mate 30 Pro ne sera pas proposé dans les réseaux de distribution habituels. On ne le trouvera ni chez les opérateurs, ni chez les enseignes spécialisées comme la Fnac ou Boulanger. Il faudra se rendre sur le site officiel de Huawei, où un message d'avertissement préviendra les clients potentiels.

Officialisé en septembre, le Mate 30 Pro est pourtant l'un des smartphones les plus aboutis de l'année. Il dispose d'un excellent écran Amoled de 6,5 pouces débordant dénué de boutons physiques, de la dernière puce conçue par Huawei, d'une batterie importante et son quadruple module caméra s'annonce comme l'un des plus performants du marché. Mais sans les services de Google, il perd une grande partie de son intérêt pour le grand public et ne pourra pas rivaliser avec ses concurrents Android. En attendant une éventuelle sortie de crise entre la Chine et les États-Unis, il semble condamné à se destiner à un public averti.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Smartphone Fil Futur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants