2 min de lecture Connecté

Huawei Mate 30 : le smartphone le plus controversé de l'année dévoilé jeudi

Le géant chinois lance son dernier smartphone jeudi à Munich sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis. Les sanctions américaines pourraient réduire considérablement son attractivité pour les consommateurs européens.

Huawei est attendu sur sa capacité à surmonter les conséquences des sanctions commerciales prises par les Etats-Unis
Huawei est attendu sur sa capacité à surmonter les conséquences des sanctions commerciales prises par les Etats-Unis Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Un lancement particulier se profile pour Huawei cette semaine. Le géant chinois de la téléphonie lance ce jeudi 19 septembre à Munich le Mate 30, son dernier smartphone haut de gamme appelé à rivaliser avec l'iPhone et les meilleurs modèles du marché lors des fêtes de fin d'année. 

Très attendu par les fans, le Mate 30 devrait cependant être le premier produit de la marque à être directement impacté dans sa distribution par l'inscription du groupe de Shenzhen par Donald Trump sur la liste noire des entreprises avec lesquelles les firmes américaines n'ont plus le droit de commercer.

Selon des rapports de la BBC et du Nikkei Asian Review, Huawei n'aurait pas obtenu la dernière version de la licence Android pour ses prochains smartphones. Le sursis temporaire de 90 jours annoncé par le gouvernement américain fin août ne s'appliquerait qu'aux mises à jour de produits existants et non aux nouveaux appareils. 

Sans certification par Google, la marque ne peut pas proposer la suite d'applications Google habituelle ni le fameux magasin d'applications Play Store, qui constitue la porte d'entrée vers les applications et les jeux les plus populaires en Occident comme Facebook, Instagram ou WhatsApp.

Des distributeurs français pourraient ne pas le vendre

À lire aussi
Google a présenté les Pixel 4 le 15 octobre 2019 à New York Connecté
Google lance une application Dictaphone qui retranscrit les enregistrements en texte

En conséquence, Huawei devrait proposer le Mate 30 avec la licence d'exploitation open source d'Android et l'interface maison EMUI qui anime ses téléphones depuis plusieurs années. Mais les utilisateurs seraient contraints d'installer eux-mêmes les applications de Google et celles du Play Store en passant par des magasins d'applications alternatifs ou par des processus parallèles plus fastidieux et moins sécurisés. 

Selon Le Figaro, certains distributeurs français rechigneraient à proposer le téléphone à leurs clients dans ces conditions. Il faudra attendre le 19 septembre pour découvrir si Huawei est parvenu à trouver un accord de dernière minute avec les États-Unis ou si la marque sort de son chapeau une astuce pour permettre aux utilisateurs de télécharger facilement leurs applications préférées.

Le Mate 30 est l'un des lancements les plus importants de l'année pour Huawei. Après la série P au printemps et en attendant l'arrivée de son premier smartphone pliable, le Mate X, la firme chinoise va proposer une configuration parmi les plus qualitatives du moment pour rivaliser avec l'iPhone et les meilleurs modèles du marché lors des fêtes de fin d'année. 

Selon les dernières rumeurs, la série Mate 30 devrait être déclinée en quatre versions, dont un modèle Pro qui devrait disposer d'un écran Oled incurvé jusqu'au dos du boîtier quasiment dépourvu de touches physiques, d'un système audio placé sous l'écran, du processeur le plus puissant jamais conçu par l'entreprise, d'une compatibilité 5G, d'une batterie importante, d'un système de reconnaissance faciale en 3D et d'un quadruple module caméra. Des arguments de poids qui ne pèseront finalement peut-être pas grand chose en l'absence de la licence Android.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Smartphone Huawei
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants