3 min de lecture Augmenté

La Russie teste-t-elle la réalité virtuelle pour augmenter le rendement de ses vaches ?

ÉCLAIRAGE - Des fermiers de la région de Moscou ont coiffé leurs vaches de casques de réalité virtuelle pour vérifier si elles pouvaient augmenter leur production de lait en étant plus apaisées.

Une ferme russe expérimente la réalité virtuelle pour augmenter le rendement de ses vaches laitières
Une ferme russe expérimente la réalité virtuelle pour augmenter le rendement de ses vaches laitières Crédit : mosreg.ru
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L’herbe serait-elle toujours plus verte en réalité virtuelle ? De la même manière qu’elle peut aider à surmonter des phobies ou accélérer l’apprentissage en industrie, cette technologie est aujourd'hui au cœur d’expérimentations visant à répondre aux problématiques de l’élevage intensif. En Russie, les agriculteurs d’une ferme de Krasnogorsk, dans la région de Moscou, ont placé récemment des casques immersifs devant les yeux de leurs vaches laitières pour améliorer leur état émotionnel et augmenter leur rendement, rapporte un communiqué du ministère de l'Agriculture et de l'alimentation de la région de Moscou. Des expériences similaires avaient déjà été menées sur des élevages intensifs de poulets industriels.

Soutenus par les autorités régionales, les fermiers ont travaillé avec des développeurs et des vétérinaires pour concevoir un logiciel arrachant les bovins à la grisaille de l’hiver. Ils ont mis au point un programme simulant un champ d’été et l'ont adapté à la vision des animaux qui ne perçoivent pas les couleurs et les lumières comme l'homme. Ils ont ensuite ajusté les casques à leur morphologie.

Equipées des fameux casques, les vaches ont désormais devant leurs yeux un vert pâturage en trois dimensions leur donnant l’impression de paître dans une prairie irradiée par les rayons du soleil. Les agriculteurs leur font aussi écouter de la musique classique dont les vertus apaisantes ont été démontrées par de précédentes études. Baignées dans ce cocon virtuel et abreuvées de stimulations positives, elles sont censées oublier les mécanismes physiologiques engendrant en temps normal une baisse de la production de lait lors des traites hivernales. Le résultat ne doit pas être très éloigné de ça :

L'impact réel de l'étude doit encore être démontré

Les initiateurs du projet se sont appuyés sur des études soulignant le lien entre l’état émotionnel des vaches et la qualité de leur production laitière. Ils ont noté pour l'instant "une réduction de l’anxiété et une amélioration de l’humeur émotionnelle générale du troupeau". Mais des études doivent encore être menées pour démontrer l’impact réel de l’expérience sur la productivité des animaux. Les résultats seront publiés par la suite.

À lire aussi
Elon Musk a présenté le Cybertruck dans la nuit du 21 au 22 novembre 2019 Augmenté
Tesla dévoile son Cybertruck, un pickup électrique hors du commun à 40.000 dollars

Les autorités locales ont publié une photo de l'un des bovins portant un casque de réalité virtuelle par temps couvert, probablement en train de s'imaginer en train de paître dans un champ de fleurs virtuel. L'image a fait le tour du Web, où elle a suscité de nombreuses réactions négatives et soulevé certaines questions éthiques. Des internautes y ont vu un nouvel avatar du solutionnisme technologique à l'oeuvre dans nos sociétés et une illustration du futur dystopique qui attend l'humanité. D'autres ont dressé un parallèle avec le clip du titre Am I Wrong ? dans lequel le musicien français Etienne de Crécy dénonçait les dérives de la société de consommation. 

Une campagne de communication ?

Un certain flou entoure encore cependant les contours réels de l'expérimentation. Comme le souligne le site américain The Verge, certains éléments autorisent à douter de son véritable caractère scientifique. L’initiative a été médiatisée par un communiqué de presse publié par le ministère de l’agriculture et de l’alimentation de la région de Moscou puis repris par des sites russes comme Interfax et The Moscow Times. Mais le texte officiel ne précise pas sur combien de bovins ni combien de temps l'expérience doit être menée et s’en remet à "une nouvelle analyse approfondie à venir" pour démontrer son impact. 

L'expérience pourrait surtout être au service d'une campagne de communication locale. Le communique indique en effet que l'étude n’est pas le fruit du département scientifique d'une université mais de milknews.ru, un site d’informations spécialisé dans l’actualité de l’industrie laitière russe. Il se conclut en encourageant les lecteurs à participer au sixième Forum international de l’industrie laitière qui a accueilli plus de 2.500 visiteurs pour son ouverture ce mercredi 27 novembre. Une affluence qui a visiblement fait le bonheur des autorités locales qui s'en sont félicitées dans un nouvel article publié sur leur site. De son côté, milknews.ru n'a pas encore donné suite aux sollicitations des médias.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Augmenté Agriculture Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants