2 min de lecture Connecté

Google Stadia : les jeux en streaming arrivent sur de nouveaux smartphones

Après un lancement compliqué, Google va élargir la liste des appareils compatibles avec son service de cloud gaming.

Avec Stadia, Google fait le pari du jeu vidéo en streaming
Avec Stadia, Google fait le pari du jeu vidéo en streaming Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Trois mois après le lancement de son service de cloud-gaming, Google peine encore à séduire le public en raison d'une offre trop restrictive, d'un catalogue léger et d'une compatibilité limitée par rapport aux promesses affichées sur le papier

À terme, Stadia doit permettre de jouer à distance sur n'importe quel écran connecté à des jeux de consoles de salon de dernière génération hébergés sur des serveurs. En l'état, le service ne tourne à plein régime que pour un petit nombre de joueurs remplissant toutes les conditions pour en profiter comme disposer d'une connexion fibrée à très haut débit et d'un équipement compatible. Mais cela devrait bientôt changer.

Soucieux d'élargir la base des utilisateurs de Stadia, Google va faire en sorte que davantage de smartphones puissent y accéder. Jusqu'à présent, seuls les smartphones Pixel pouvaient faire tourner la vingtaine de titres disponibles avec le service. À compter du 20 février, Stadia va s'ouvrir à une vingtaine de nouveaux téléphones Android, seulement des modèles haut de gamme des marques Asus, Samsung et Razer. 

La liste des appareils compatibles

Samsung Galaxy S8, Samsung Galaxy S8+ ,Samsung Galaxy S8 Active, Samsung Galaxy Note8Samsung Galaxy S9, Samsung Galaxy S9+Samsung Galaxy Note9Samsung Galaxy S10, Samsung Galaxy S10E, Samsung Galaxy S10+Samsung Galaxy Note10, Samsung Galaxy Note10+, Samsung Galaxy S20, Samsung Galaxy S20+, Samsung Galaxy S20 Ultra, Razer Phone, Razer Phone 2, ASUS ROG Phone, ASUS ROG Phone II.

À lire aussi
Connecté
La Poste touchée par une panne informatique, plusieurs services indisponibles

Malgré cette ouverture, Stadia n'est toujours pas disponible sous iOS pour l'iPhone et l'iPad et boude toujours des marques Android populaires comme Huawei, Honor, OnePlus, Sony ou Oppo. La démocratisation du service pâtit aussi du manque d'épaisseur de son catalogue. Google a promis d'ajouter une centaine de titres dans les prochains mois, dont dix exclusivités, mais les dernières annonces n'ont pas soulevé l'enthousiasme des observateurs. 

La plateforme doit aussi composer avec la montée en puissance de services concurrents comme GeForce Now de Nvidia et xCloud de Microsoft.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Jeux vidéo Google
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants