5 min de lecture Connecté

Stadia est disponible : tout savoir sur le service de jeu vidéo en streaming de Google

Google donne le coup d'envoi du déploiement de sa plateforme de cloud gaming qui permet de jouer à distance et sur n'importe quel appareil à des jeux hébergés sur ses serveurs. Mais toutes ses fonctions ne sont pas encore disponibles.

Avec Stadia, Google fait le pari du jeu vidéo en streaming
Avec Stadia, Google fait le pari du jeu vidéo en streaming Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

L'offensive de Google dans l'industrie des jeux vidéo prend une nouvelle dimension. Déjà présent sur le segment du jeu mobile à travers Android, le géant du Web lance ce mardi 19 novembre Stadia, une plateforme de jeu en ligne permettant de jouer à des titres de consoles de dernière génération en streaming sans avoir à posséder une machine de salon

Avec Stadia, Google espère faire rentrer le jeu vidéo dans l’ère du cloud gaming, une technologie en plein essor qui déporte la puissance de calcul des consoles physiques dans le cloud. Comme le proposent Netflix et Spotify avec le cinéma et la musique, les jeux sont hébergés directement sur des serveurs distants et sont accessibles à l’aide d’une simple connexion à Internet en très haut débit depuis un smartphone, une tablette, un PC ou une télévision. 

Cette technologie présente plusieurs avantages. Le streaming permet de jouer sur n’importe quel écran, même sur un vieil ordinateur qui ne dispose pas de la configuration suffisante pour faire tourner des jeux récents. Cela permet aussi de réduire les temps de chargement car les mises à jour sont effectuées directement sur les serveurs de l’entreprise et sont déjà appliquées au lancement d'un jeu.

Quelle est la promesse de Stadia ?

Stadia ne se veut pas le Netflix du jeu vidéo. Seuls une vingtaine de jeux vidéo sont disponibles au lancement. Et il faut les acheter à l’unité. Avec plus de 700 références accessibles pour 9,99 euros par mois, le PS Now de Sony s’en rapproche davantage. Le service proposé par Google est avant tout technologique. Stadia donne la possibilité de jouer depuis n’importe où avec une excellente qualité d’image (en 1080p ou en 4K et une fréquence de 60 images par seconde) et de commencer une partie sur un smartphone pour la poursuivre sur un plus grand écran. A terme, le service offrira aussi des options sociales à destination des Youtubeurs notamment en permettant de diffuser une partie à d'autres internautes ou d'inviter d'autres joueurs à rejoindre une session en temps réel.

Quels jeux sont disponibles ?

À lire aussi
Apple a officialisé l'iPhone 11 Pro le 10 septembre 2019 à Cupertino Connecté
Apple pourrait lancer 5 iPhone l'année prochaine

Le catalogue de Stadia est plutôt limité au lancement. Malgré le soutien de plusieurs éditeurs de premier ordre  (Ubisoft, id Software, Q-Games,Tequila Work) et des partenariats avec les principaux outils de développement (Unreal, Unity, Havok, AMD, CryEngine), seuls 22 titres sont pour l’instant disponibles. Avec une seule exclusivité, Gylt, le dernier jeu des créateurs de RiME. Dans le détail, on retrouve : 

Assassin's Creed Odyssey
Attack on Titans: Final Battle 2
Destiny 2: The Collection (gratuit Stadia Pro)
Farming Simulator 2019
Final Fantasy XV
Football Manager 2020
Grid 2019
Gylt
Just Dance 2020
Kine
Metro Exodus
Mortal Kombat 11
NBA 2K20
Rage 2
Rise of the Tomb Raider
Red Dead Redemption 2
Samurai Showdown (gratuit Stadia Pro)
Shadow of the Tomb Raider
Thumper
Tomb Raider (2013)
Trial Rising
Wolfenstein: Youngblood

Ces titres seront rejoints par d’autres références dans les semaines à venir, tels que Ghost Recon : Breakpoint, Dragon Ball Xenoverse2; Borderlands 3, Cyberpunk 2077, DOOM Eternal.

Faut-il payer pour jouer sur Stadia ?

Oui. A terme, il sera possible de jouer sur Stadia de plusieurs façons. L’offre Stadia Base donnera accès à la plateforme avec une résolution à 1080p et une fréquence à 60 images par seconde. Mais il faudra acheter les jeux à l'unité. La seconde, Stadia Pro, permet de jouer en 4K avec un son surround 5.1 pour 9,99 euros par mois. C'est la seule qui est disponible pour l'instant. A terme, elle donnera aussi accès à une dizaine de titres gratuitement, notamment Destiny 2 : The Collection, mais, comme avec l’offre gratuite, tous les autres jeux doivent être achetés séparément.

Qui peut jouer sur Stadia dès à présent ?

Au lancement, Google Stadia va d’abord être proposé aux utilisateurs qui ont précommandé l’édition Fondateur, un pack à 129 euros incluant une clé HDMI Chromecast Ultra (80 euros pièce), permettant de diffuser en streaming le contenu de Stadia d'un appareil mobile ou d'un PC vers un téléviseur, une manette Stadia (70 euros) et trois mois d'abonnement offerts au portail Stadia Pro (9, 99 euros par mois). Mais tous les clients ne seront pas livrés le jour J, a indiqué Google qui prévoit un déploiement progressif dans les trois semaines à venir. Il faudra aussi patienter jusqu’à l’année prochaine pour utiliser Stadia gratuitement, l’offre Stadia Base n’étant pas encore lancée.

Quels appareils sont compatibles ?

De même, Stadia ne fonctionne pas encore avec tous les smartphones. Jusqu’à nouvel ordre, le service peut seulement être utilisé en WiFi à partir d’un smartphone Pixel 2/3/3 XL/3A/4/4 XL et sur les PC et Mac via le navigateur Google Chrome. Il peut aussi être lancé sur un écran de télévision connecté à une clé HDMI Google Chromecast Ultra. La manette Stadia doit être raccordée au smartphone ou à l'ordinateur pour l'instant mais il sera bientôt possible de la connecter en Bluetooth. A terme, Stadia devrait être fonctionnel sur tous les smartphones et tablettes sous Android et iOS et fonctionner en 4G.

Toutes les fonctionnalités de Stadia ne sont pas disponibles au lancement. Les options sociales de partage et de diffusion de parties et le partage familial permettant de rendre accessible à jeu à plusieurs membres d’un foyer ne seront pas proposés avant l’année prochaine.

Quelle connexion Internet est requise ?

En théorie, une connexion ADSL suffit pour profiter de Stadia. Mais Google préconise un débit d'au moins 10 mégaoctets par seconde en vitesse de téléchargement et de 1 mégaoctet par seconde en émission pour jouer à un jeu en 1080p sur la plateforme. Compter plutôt 35 mégaoctets par seconde pour jouer en 4K. Un outil a été mis en ligne pour vérifier sa vitesse de connexion.

Certains observateurs craignent que Stadia soit un peu en avance sur son époque et que la majorité des utilisateurs ne disposent des infrastructures suffisantes pour profiter du service. En attendant la généralisation de la 5G, qui doit accompagner le développement du cloud gaming, tous les joueurs ne seront pas logés à la même enseigne. 

Quelles sont les alternatives ?

Google n'est pas le premier acteur à se lancer dans le cloud gaming. Sony, Nvidia, Shadow ou Blacknut proposent déjà des offres de jeu en streaming Microsoft et Tencent ont des projets dans les tuyaux. Mais aucun n'a pour l'instant réussi à toucher une audience globale. L'objectif de Google est de tirer profit de la puissance de son cloud informatique pour ouvrir de nouveaux horizons aux joueurs et aux créateurs de jeux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Connecté Jeux vidéo Google
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants