5 min de lecture Au banc d'essai

Test du Galaxy Note 9 : faut-il se laisser tenter par ce smartphone à plus de 1.000 euros ?

Le dernier smartphone de Samsung frôle la perfection sur le plan technique. Mais il est vendu au prix fort, plus de 1.000 euros, et s'expose à la concurrence de modèles asiatiques plus abordables.

SAMSUNG MENU STILO
SAMSUNG MENU STILO
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Un an après avoir initié le mouvement avec le Galaxy Note 8, Samsung persiste et signe dans le segment des smartphones vendus au-dessus de la barre symbolique des 1.000 euros. Lancé le 24 août, son successeur, le Galaxy Note 9 est proposé à partir de 1.009 euros dans sa version de base et peut même s'afficher à 1.259 euros dans sa configuration la plus puissante. Des tarifs qui le placent dans une sphère très élitiste où évoluent également l'iPhone X et le Oppo Find X, pour des raisons plus ou moins justifiées. 

Le Galaxy Note 9 n'est pas à la portée de tous les consommateurs. Mais il est peut-être ce qui se fait de mieux dans la téléphonie mobile actuellement. Il est le nouveau porte-étendard du savoir-faire du constructeur sud-coréen qui a su corriger les quelques défauts de ses prédécesseurs pour prendre date dans le secteur en plein essor des smartphones à écran géant.

Un superbe écran géant

Fer de lance des smartphones XXL, la gamme Note répond à un besoin de plus en plus pressant des consommateurs qui peinent à revenir en arrière après avoir goûté à un grand écran. Avec ses 6,4 pouces de diagonale, l'écran du Galaxy Note 9 rivalise sans problème avec ceux de certaines tablettes miniatures pour les usages multimédia. 

À lire aussi
L'iPad Pro est commercialisé depuis le 7 novembre à partir de 899 euros (11 pouces) et 1.119 euros (12,9 pouces) Au banc d'essai
Test de l'iPad Pro 2018 : peut-il vraiment remplacer un ordinateur portable ?

La dalle repose comme ces dernières années sur la technologie Super Amoled, qui est ce qui se fait de mieux actuellement en terme de précision, d'angles de vision et de contraste d'image. Elle affiche du QHD+ (2960 x 1440 pixels). L'écran est lisible en toutes circonstances : assez lumineux dehors, pas trop la nuit. 

Les bords incurvés sur les tranches et les bordures réduites au minimum dessinent une silhouette élégante dans la lignée du design "infinite display" introduit l'an passé avec le Galaxy S8. Samsung ne cède toujours pas à la mode de l'encoche. Avec l'iPhone X, il offre sans doute le plus bel écran du moment. L'immersion est renforcée par la présence d'un double haut-parleur stéréo Dolby Atmos et d'une prise Jack (en plus des écouteurs AKG fournis à l'achat).

L'écran du Galaxy Note 9 de Samsung est l'un des plus réussis
L'écran du Galaxy Note 9 de Samsung est l'un des plus réussis Crédit : RTLNet

Un smartphone plus puissant

Critiqué pour la "légèreté" de la configuration de base du Galaxy Note 8 l'an passé (qui offrait 64 Go d'espace de stockage et 6 Go de RAM), Samsung a musclé son approche cette année. Le Galaxy Note 9 est proposé de base avec 6 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage. Une version avec 512 Go est également disponible. Il est possible d'y ajouter une extension microSD pour porter sa capacité jusqu'à un téraoctet, un seuil inédit pour un smartphone. Le port double SIM est généralisé à tous les modèles cette année pour jongler entre une carte pro et personnelle.

Le Galaxy Note 9 est propulsé par le même processeur que le Galaxy S9, une puce Exynos 9810 associée à 6 Go ou 8 Go de mémoire vive. Une configuration solide qui lui permet de faire tourner sans souci les jeux les plus exigeants. Un partenariat exclusif temporaire avec Fortnite a d'ailleurs été annoncé au lancement. Ces composants autorisent l'utilisateur à jongler entre les applications sans observer de ralentissement. 

La capacité de la batterie a été revue à la hausse et passe de 3300 mAh à 4000 mAh. Samsung annonce deux jours d'autonomie en usage intensif et n'est pas très loin de la réalité dans la pratique. Le Note 9 est compatible avec la charge sans-fil et la charge rapide. Un système de refroidissement a été ajouté pour éviter une chauffe trop importante de l'appareil lors des usages prolongés. La page du Galaxy Note 7 semble définitivement tournée.

Un stylet qui gagne en utilité

Outre son écran géant, la singularité de la gamme Galaxy Note réside dans son stylet S Pen. Cet accessoire, fourni à l'achat, se greffe toujours sur la tranche inférieure de l'appareil, à droite du port USB-C. Il a gagné chaque année de nouvelles fonctionnalités. 

Désormais connecté au smartphone via Bluetooth, il peut faire office de télécommande pour piloter une présentation Powerpoint, mettre en pause une vidéo sur YouTube ou déclencher un selfie à distance. Il dispose d'une autonomie de 30 minutes et se recharge en moins d'une minute, une fois logé dans le smartphone.

Le stylet du Galaxy Note 9 offre une expérience inédite pour un smartphone
Le stylet du Galaxy Note 9 offre une expérience inédite pour un smartphone Crédit : RTLNet

Le S Pen offre aussi la possibilité d'écrire une note sur l'écran verrouillé puis de l'épingler pour l'avoir toujours à l’œil. Il peut toujours convoquer un carrousel d'applications dédiées pour réaliser des sélections intelligentes, des captures d'écran, des messages animés, traduire des textes, dessiner et rédiger des notes.

Un appareil photo qui s'améliore

Sur le plan de la photographie, le Galaxy Note 9 hérite de la même configuration que le Galaxy S9 sortis plus tôt cette année. Celle-ci est composée d'un double capteur 12 Mpx à ouverture variable, alternant entre une ouverture à f/1,5 et f/2,4 pour capter plus de lumière la nuit. Samsung lui ajoute une dimension intelligente avec une fonction IA de reconnaissance de scène capable d'optimiser les réglages pour une vingtaine de scénarios. La capture vidéo 4K et les ralentis en slow-motion à 960 images par seconde sont aussi au rendez-vous.

Un smartphone quasi-parfait au prix fort

Le Galaxy Note 9 n'est pas un smartphone qui laisse indifférent. Le dernier-né de Samsung frôle la perfection sur le plan technique. Il propose un excellent écran géant Super Amoled, des performances excellentes, une autonomie et un espace de stockage quasiment sans pareils, un design élégant et une expérience inédite à la faveur du stylet S Pen. 

Seulement, il est aussi l'un des smartphones les plus chers du marché. Un an après avoir dépassé la barre des 1.000 euros pour le Galaxy Note 8, Samsung renouvelle l'exercice cette année en proposant son successeur à partir de 1.000 euros. Une version avec 512 Go de stockage est même facturée plus de 1.200 euros. 

Un tarif qui le place en concurrent numéro un de l'iPhone X et des prochains modèles qui doivent être annoncés par Apple mi-septembre et surtout sous la menace de marques chinoises comme Huawei et Xiaomi, qui ont également investi le créneau des smartphones à très grand écran avec le Huawei P20 Pro et le Xiaomi Mi 8, mais à des tarifs plus abordables.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Au banc d'essai Samsung Galaxy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794518370
Test du Galaxy Note 9 : faut-il se laisser tenter par ce smartphone à plus de 1.000 euros ?
Test du Galaxy Note 9 : faut-il se laisser tenter par ce smartphone à plus de 1.000 euros ?
Le dernier smartphone de Samsung frôle la perfection sur le plan technique. Mais il est vendu au prix fort, plus de 1.000 euros, et s'expose à la concurrence de modèles asiatiques plus abordables.
https://www.rtl.fr/actu/futur/test-du-galaxy-note-9-faut-il-se-laisser-tenter-par-ce-smartphone-a-plus-de-1-000-euros-7794518370
2018-09-01 10:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tHgMnTirtdCaBV60hWZ-fQ/330v220-2/online/image/2018/0828/7794569342_samsung-menu-stilo.jpg