1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. États-Unis : le ciel illuminé par des débris en provenance d'une fusée SpaceX
2 min de lecture

États-Unis : le ciel illuminé par des débris en provenance d'une fusée SpaceX

Plusieurs habitants du Nord-Ouest des États-Unis ont assisté à un spectacle de lumières surprenant, ce jeudi 25 mars. Ce phénomène serait dû à des débris venant d'une fusée de SpaceX.

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent un épais amas de points brillants et de traînées lumineuses, se déplaçant lentement dans le ciel avant de s'éteindre. Image d'illustration.
Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent un épais amas de points brillants et de traînées lumineuses, se déplaçant lentement dans le ciel avant de s'éteindre. Image d'illustration.
Crédit : HO / SPACEX / AFP
Charline Vergne & AFP

Un spectacle de lumières peu commun a éclairé le ciel du Nord-Ouest des États-Unis, ce jeudi 25 mars. Ce phénomène serait dû à la profusion de débris en provenance d'une fusée de SpaceX qui revenait dans l'atmosphère, selon la météorologie nationale (NWS).

"Les objets brillants dans le ciel, largement signalés, étaient des débris du deuxième étage d'une fusée Falcon 9", a écrit dans un tweet le service météorologique national de Seattle, en précisant être dans l'attente de données plus détaillées, qui viendraient confirmer l'information de façon officielle.

De nombreuses vidéos postées sur les réseaux sociaux font état d'un épais amas de points brillants et de traînées lumineuses, qui se déplacent lentement dans le ciel, avant de s'éteindre. Certains internautes émettent des hypothèses, avec plus ou moins d'humour : s'agit-il d'une pluie de météorites ou même, d'une invasion d'extraterrestres

La presse locale indique que le phénomène a été observé juste après 21 heures, et que des vidéos ont été postées depuis les États de Washington et de l'Oregon, tous deux situés dans le Nord-Ouest des États-Unis

Une fusée qui tombe "à plus de 27.000 km/h"

À lire aussi

"Ce que les gens voient, c'est une fusée tombant dans l'atmosphère à plus de 27.000 km/h, et qui se brise à cause de la chaleur générée par une telle vitesse, a expliqué à l'AFP Jonathan McDowell, du centre d'astrophysique de Harvard. Les parties qui fondent le plus facilement partent en premier et les morceaux plus denses survivent plus longtemps, ce qui donne l'apparence de multiples morceaux incandescents allant tous dans la même direction."

Le spécialiste poursuit : "il s'agit d'une erreur, normalement ce type de fusée SpaceX effectue une combustion par désorbitation." Une manœuvre qui consiste à allumer les propulseurs d'un vaisseau spatial dans le but de le ralentir et d'amorcer sa descente dans l'atmosphère, où il se désintégrera de façon contrôlée. "Nous savions qu'il allait s'écraser hier ou aujourd'hui, mais nous ne savions pas exactement quand."

Aucun dommage n'a pour l'instant été rapporté. Selon le service météorologique national de Seattle, le phénomène ne devrait causer aucun impact.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/