2 min de lecture Santé

Coronavirus : des données manipulées sur le vaccin Pfizer publiées par des pirates

Des données sur le vaccin Pfizer/BioNTech issues du piratage de l'Agence européenne des médicaments de décembre ont été publiées dans une version trafiquée afin de saper la confiance dans les vaccins.

Un internaute sur son clavier d'ordinateur (illustration)
Un internaute sur son clavier d'ordinateur (illustration) Crédit : HO / CEOP / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La fuite était prévisible. Le 9 décembre dernier, l'Agence européenne des médicaments a annoncé qu'elle avait été visée par une cyberattaque dans laquelle des documents relatifs au vaccin développé par Pfizer et BioNTech contre le coronavirus avaient été compromis. 

Les experts avaient alors mis en garde contre le risque de voir ces informations revendues à des tiers ou révélées au grand jour à des fins de déstabilisation. C'est désormais chose faite. L'agence a prévenu ces derniers jours qu'une partie des données avaient été publiées sur le dark Web en janvier.

Basée à Amsterdam, l'AME est chargée du superviser les candidats vaccins contre la Covid-19 avant leur mise sur le marché en Europe. Elle a approuvé le vaccin de Pfizer et BioNTech en décembre et la solution conçue par Moderna début janvier. 

Dans le contexte de la course à la vaccination contre le coronavirus, devenue un enjeu majeur de l'intelligence économique, elle fait face à une forte pression des pirates informatiques qui multiplient les attaques contre tous les acteurs impliqués dans la chaîne logistique pour dérober des informations relatives aux vaccins. 

Une initiative visant à décrédibiliser le vaccin

À lire aussi
Union européenne
Coronavirus en Europe : Macron évoque la mise en place d'un "pass sanitaire"

Dans un communiqué mis en ligne le 12 janvier, l'AME a indiqué que "l'enquête en cours sur la cyberattaque de l'EMA a révélé que certains des documents illégalement consultés concernant les médicaments et vaccins covid-19 appartenant à des tiers ont fait l'objet d'une fuite sur Internet". Les données incluent des mails internes relatifs à la procédure de validation des vaccins.

Deux jours plus tard, l'agence a publié une mise à jour du communiqué pour avertir le public que les données mises en ligne avaient fait l'objet de modifications par les pirates afin de décrédibiliser la campagne mondiale de vaccination. "Une partie de la correspondance a été manipulée par les auteurs avant leur publication d'une façon qui pourrait saper la confiance dans les vaccins", écrit l'AME.

Selon le site spécialisé ArsTechnica, plus de 33 mégaoctets de données issues du piratage de l'agence ont été publiés sur un forum bien connu du dark Web. La publication était intitulée "Fraude stupéfiante ! Pfizer est malfaisant ! Les vaccins sont faux".

Selon les résultats complets des essais menés par Pfizer et BioNTech, leur vaccin est efficace à 95% pour prévenir la Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Fil Futur Cybersécurité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants