2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Apple va adapter l'iPhone au port du masque

La marque à la pomme va modifier le comportement de l'iPhone pour l'adapter aux nouvelles normes sociales de l'ère pandémique. Le déverrouillage par reconnaissance faciale va évoluer pour faire face au port du masque.

Avec la pandémie de coronavirus, le port du masque devient une nouvelle norme sociale.
Avec la pandémie de coronavirus, le port du masque devient une nouvelle norme sociale. Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Apple prépare l'entrée de l'iPhone dans la nouvelle ère pandémique. Le groupe informatique californien a déployé la troisième bêta d'iOS 13.5, la dernière version test du système d'exploitation de son smartphone vedette. Accessible seulement aux utilisateurs enregistrés avec un profil de développeurs (on vous expliquait la marche à suivre dans cet article), ce prélude à la mise à jour grand public facilite l'utilisation de l'iPhone à l'heure du coronavirus.

Comme le rapporte le site 9to5Mac, la bêta 3 d'iOS 13.5 s'intéresse tout particulièrement au comportement de Face ID, le système de déverrouillage par reconnaissance faciale de l'iPhone depuis l'iPhone X. Cette technologie est conçue pour analyser les yeux, le nez et la bouche de l'utilisateur. Très efficace en temps normal, elle s'avère problématique pour les personnes portant un masque sur la figure : Face ID va scanner le visage à plusieurs reprises sans jamais parvenir à identifier l'utilisateur et ne va lui proposer de taper son code de sécurité qu'après plusieurs secondes. À moins d'enregistrer un deuxième visage à demi-couvert, utiliser Face ID avec un masque n'est pas du tout confortable.

Pour lever cet obstacle, la dernière bêta d'iOS 13.5 introduit une fonctionnalité permettant à l'iPhone de reconnaître immédiatement si son propriétaire porte un masque pour lui proposer directement de déverrouiller son téléphone avec son code de sécurité sans attendre la fin des vaines tentatives de scan du visage. 

Le système de traçage d'Apple et Google est lancé

Cette dernière mouture pose également les bases du futur système de traçage des contacts des personnes infectées par le coronavirus mis au point par Apple en collaboration avec Google. La bêta 3 d'iOS 13.5 est la première version d'iOS à intégrer la fonctionnalité "notification d'exposition"qui va permettre aux développeurs d'utiliser les fonctions de l'iPhone pour faire fonctionner leurs futures applications de "contact tracing", et notamment le Bluetooth qui ne peut pas tourner en arrière-plan sans l'autorisation d'Apple.

À lire aussi
Le ministre de la Santé Olivier Véran en conférence de presse à Paris le 17 septembre 2020 coronavirus
Covid-19 : fermeture des bars à 22h dans une dizaine de villes, dont Paris

>> 6 questions pour comprendre le projet d'application de traçage StopCovid de la France

Dans le détail, Apple explique que "l'iPhone utilise le Bluetooth pour partager en toute sécurité vos identifiants aléatoires avec les appareils à proximité et collecter leurs identifiants. Cela permet à une application de vous informer si vous avez peut-être été exposé au Covid-19. Les identifiants aléatoires sont supprimés après 14 jours".

Pour l'instant, la France refuse d'utiliser cette solution pour des motifs de souveraineté nationale et privilégie un protocole européen pour son projet d'application StopCovid, qui ne pourra donc pas utiliser le Bluetooth en arrière-plan pour fonctionner. A l'inverse, l'Italie a finalement opté pour l'interface de programmation de Google et Apple.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Connecté Apple
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants