1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Grippe, Covid, grève : pourquoi François Braun parle-t-il de “la semaine de tous les dangers” ?
2 min de lecture

Grippe, Covid, grève : pourquoi François Braun parle-t-il de “la semaine de tous les dangers” ?

En visite à Annecy, le ministre de la Santé François Braun a taclé la grève des médecins généralistes qui survient dans une période très tendue pour le système de santé français.

François Braun, le ministre de la Santé, le 26 octobre 2022
François Braun, le ministre de la Santé, le 26 octobre 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
La grève des médecins est "malvenue", pour le ministre de la Santé François Braun
00:00:56
Santé : "C'est la semaine de tous les dangers", selon François Braun
00:01:19
Virginie Garin

C'est la semaine de tous les dangers pour le système de santé. En visite ce mercredi 28 décembre à l'hôpital d'Annecy, le ministre de la Santé François Braun a taclé la grève des médecins libéraux qui survient dans le contexte très tendu de l'explosion des cas de grippe qui s'ajoutent aux cas de Covid et de bronchiolite.

"J'ai eu l'occasion déjà de me prononcer sur cette grève que je trouve particulièrement malvenue dans cette période d'extrême difficulté pour le système de santé français. Je ne remets pas du tout en cause le droit de grève des médecins mais ce n'est pas le bon moment. Nous avons des institutions qui permettent de discuter des problèmes. On ne fait pas la grève avant de commencer à discuter", a déploré François Braun au micro M6 de Victor Bastar.

Les cas de grippe explosent, le Covid baisse mais la vaccination s'effondre

Pour le ministre, le système de Santé a déjà fort à faire avec la triple épidémie grippe- Covid-bronchiolite. Le nombre de cas de grippe a augmenté de 30% en une semaine, dans toutes les régions et dans toutes les classes d'âge, sauf les enfants. Le nombre d'hospitalisés pour grippe a grimpé lui de 75% avec une hausse de 2.700 personnes en une semaine. Le ministre l'a rappelé mercredi, il faut que les gens, surtout fragiles, se vaccinent contre la grippe, poursuivre les gestes barrières. 

Heureusement, la neuvième vague de Covid-19 est en train de se calmer. Le nombre de cas quotidiens baisse depuis 15 jours. Il y en avait encore 30.000  mardi, mais la baisse est notable et surtout, le nombre d'hospitalisations diminue aussi pour le quatrième jour consécutif.
 
Cela dit, il faut rester vigilant car une vague de Covid peut en cacher une autre. Il y a eu encore hier 200 personnes décédées en France avec le Covid. Et les chiffres de vaccination s'effondrent depuis 15 jours : seulement 40% des plus de 70 ans sont correctement protégés. La prudence est de mise, car les hôpitaux sont en très grande difficulté actuellement. Ce n'est jamais le moment d'être malade, mais ça l'est encore moins en ce moment.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.