1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Bientôt un dépistage pour la mort subite du nourrisson ?
1 min de lecture

Bientôt un dépistage pour la mort subite du nourrisson ?

C'est une angoisse pour beaucoup de jeunes parents. La mort subite du nourrisson fait chaque année 400 à 500 victimes rien qu'en France. Des décès qui pourraient peut-être bientôt être évités grâce à un test de dépistage, une simple prise de sang.

Comment une femme morte depuis 4 mois a-t-elle pu donner naissance à un bébé ?
Comment une femme morte depuis 4 mois a-t-elle pu donner naissance à un bébé ?
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Bientôt un dépistage pour la mort subite du nourrisson ?
00:01:47
La rédaction de M6

Une anomalie liée au cœur, voilà l'hypothèse de plusieurs chercheurs du CHRU de Strasbourg pour expliquer certains cas de morts subites du nourrisson. Le problème, des récepteurs cardiaques trop nombreux qui ralentissent trop fortement le cœur en situation de stress.

"Au niveau du cœur, c'est un peu comme voiture, vous avez un système d'axe de frein et d'accélération. Et chez certaines personnes, vous avez le frein du cœur qui est trop puissant", explique le docteur Angelo Livolsi, cardio-pédiatre au CHRU de Strasbourg. "Mais il y a d'autres cas de morts subites qui peuvent être liées à d'autres causes", nuance-t-il. 

Pas de possibilité de généraliser donc, mais un espoir, celui de pouvoir détecter les nourrissons à risque de mort subite lorsqu'ils font un malaise, ou en amont grâce à un prélèvement sanguin. 

L'objectif à terme : permettre à tous les nouveaux-nés de se faire dépister dès leur naissance.  En France chaque année, entre 400 et 500 bébés décèdent de façon brutale et inattendue au cours de leur sommeil... et certains nourrissons sont plus à risque que d'autres.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire