2 min de lecture Diplomatie

Rencontre Macron-Poutine : ce qu'il faut retenir

Syrie, Libye, Ukraine, manifestations à Moscou... Les dossiers diplomatiques sont nombreux entre la France et la Russie. Voici ce qu'il faut retenir de l'entretien entre Emmanuel Macron Vladimir Poutine à Brégançon ce lundi 19 août.

>
Rencontre Macron-Poutine : ce qu'il faut retenir Crédit Image : GERARD JULIEN / POOL / AFP | Crédit Média : La rédaction de M6 | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP


Vladimir Poutine a été reçu par Emmanuel Macron ce lundi 19 août à Brégançon. Une rencontre cruciale à 5 jours du G7 qui se tiendra à Biarritz, où la Russie n'est plus la bienvenue depuis l'annexion de la Crimée en 2014. Au menu : la Syrie, la Libye, la situation en Ukraine, les manifestions à Moscou la venue du président français en Russie. 

Les dossiers internationaux sont au cœur des discussions entre les deux chefs d'État. En premier lieu la Syrie, Emmanuel Macron a exhorté le régime de Damas et son allié russe de respecter le cessez-le-feu décrété à Idleb. Valdimir Poutine a rétorqué que la "Russie soutient l'armée syrienne" contre les "terroristes".

En ce qui concerne les tensions avec l'Ukraine, Emmanuel Macron souhaite un sommet à quatre "dans les prochaines semaines" avec la Russie, l'Ukraine et l'Allemagne. Après ses contacts avec le nouveau président ukrainien Volodymyr Zelensky, Vladimir Poutine évoque  "un optimisme prudent". 

Le président français veut également "construire de manière durable la stabilité et rebâtir un ordre en Libye". "La Russie a un rôle absolument incontournable sur chacune de ces crises", a-t-il insisté.

Poutine ne veut pas de "gilets jaunes" en Russie

À lire aussi
François Hollande, le 7 mai 2019 à Paris diplomatie
Offensive turque en Syrie : François Hollande évoque trois moyens de pression

Depuis plusieurs semaines, le Kremlin a arrêté des centaines de manifestants à Moscou. "Les policiers avaient certaines raisons d'arrêter les opposants", a indiqué Vladimir Poutine à ce sujet. "Pendant les manifestations des 'gilets jaunes', plusieurs dizaines de personnes avaient été blessées et des policiers avaient été blessés et on ne veut pas du tout que des événements pareils se passent dans la capitale russe, nous allons toujours respecter la loi", a-t-il ajouté. Ce à quoi Emmanuel Macron a répondu que les "gilets jaunes" ont été laissés libres de se présenter aux élections contrairement aux opposants russes.

Emmanuel Macron se rendra à Moscou en 2020

Le président français a annoncé qu'il se rendrait à Moscou en mai 2020 pour assister aux célébrations en Russie du 75e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie, boudée par les Occidentaux depuis l'annexion de la Crimée en 2014. "Je suis reconnaissant" à Emmanuel Macron d'avoir accepté cette invitation, a réagi Vladimir Poutine.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diplomatie Emmanuel Macron Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants