1. Accueil
  2. Actu
  3. Santé
  4. Coronavirus : ce que l'on sait du sous-variant BQ.1.1
1 min de lecture

Coronavirus : ce que l'on sait du sous-variant BQ.1.1

Lors de son dernier bulletin, Santé publique France a indiqué que le sous-variant BQ.1.1 représentait 49 % des sous-lignages du variant BA.5.

Un chercheur analyse des variants du coronavirus (illustration)
Un chercheur analyse des variants du coronavirus (illustration)
Crédit : HENNING BAGGER / RITZAU SCANPIX / AFP
Guillaume Dosda

La neuvième vague de Covid-19 se profile avec une activité épidémique qui s'intensifie. Selon le créateur de Covid Tracker, Guillaume Rozier. "On détecte 54.800 cas chaque jour (+37%) en une semaine", écrit-il sur Twitter. Une hausse en partie due à l'émergence de BQ.1.1, sous-variant BA.5, lui-même sous-variant d'Omicron.

En effet, dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire du 1er décembre, Santé publique France a affirmé que BQ.1.1 représentait 49 % des sous-lignages de BA.5 sur la semaine du 7 au 13 novembre 2022, en augmentation de 15 points sur trois semaines.

Le sous-variant BQ.1.1 est environ 30 % plus transmissible que BA.5. Selon Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l'Institut de santé globale de l'université de Genève, "il y a plus de 500 sous-variants dans le monde. Certains s'imposent et c'est le cas de BQ.1.1."

Des symptômes plus importants

BQ.1.1 ne serait pas plus dangereux que BA.5, ainsi selon l'épidémiologiste Yves Buisson,  "c'est à peu près du même niveau que les autres sous-variants d'Omicron". Pourtant, ce sous-variant pourrait résister aux anticorps monoclonaux, notamment utilisés pour les immunodéprimés et les personnes âgées. 

À lire aussi

Également, le sous-variant pourrait échapper davantage aux vaccins que BA.5, même si l'infectiologue Gilles Pialoux indique que les nouveaux vaccins bivalents, donc efficaces contre la souche originelle du Covid-19 et les sous-variants d'Omicron "devraient connaître un maintien d'activité contre les formes graves et les décès." Le laboratoire Moderna s'est voulu encore plus rassurant en affirmant que les vaccins bivalents avaient "démontré une activité neutralisante robuste contre BQ.1.1", lors d'une étude.

Concernant les symptômes du sous-variant BQ.1.1, il entraîne les désagréments "classiques" que les autres sous-variants, à savoir de la fièvre, de la toux et des courbatures. Néanmoins, il provoque également des diarrhées, vomissements, et des maux de ventre

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire