1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Viry-Châtillon : Marine Le Pen "très indignée" par les propos de l'avocat général
2 min de lecture

Viry-Châtillon : Marine Le Pen "très indignée" par les propos de l'avocat général

INVITÉE RTL - Sans remettre en cause la décision de justice, la candidate RN à l'élection présidentielle s'en est pris au réquisitoire de l'avocat général. Lors du procès, il s'est adressé aux accusés en les qualifiant de "richesse pour notre société". Une déclaration que conteste Éric Dupond-Moretti.

L'invité de RTL Soir du 20 avril 2021
L'invité de RTL Soir du 20 avril 2021
Crédit : RTL
Marine Le Pen invitée de RTL soir le 20 avril 2021
30:05
Marine Le Pen invitée de RTL soir le 20 avril 2021
30:05
Thomas Sotto & Marie-Pierre Haddad

Plusieurs centaines de policiers se sont rassemblés, ce mardi 20 avril, devant les tribunaux de différentes villes de France à l'appel de syndicats policiers indignés par le verdict du procès de l'attaque des policiers à Viry-Châtillon. Huit des treize jeunes accusés d'avoir attaqué et brûlé des policiers dans cette ville d'Essonne en 2016. 


"Je suis très indignée et très heurtée par le résultat de cette décision mais elle est rendue au nom du peuple français", a déclaré Marine Le Pen. Invitée de RTL ce mardi 20 avril, la candidate RN à l'élection présidentielle a adressé une "critique" "très ferme" à l’avocat général. Comme le rapportait Le Parisien, il avait commencé son réquisitoire en s’adressant aux accusés : "Je sais que vous êtes une richesse pour notre société".

Ces "jeunes ont lancé des pierres à une policière qui sortait en feu de sa voiture et qui criait : 'Aidez-moi, j'ai des enfants'", a indiqué Marine Le Pen. "L'avocat général qui est censé être l'avocat de la société, qui est directement sous les ordres du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti a commencé son réquisitoire en disant à ces jeunes qu'ils sont une richesse pour la société", a ajouté la candidate RN à l'élection présidentielle. Et d'ajouter : "Comment voulez-vous que l'on puisse admettre cela".

Un tacle adressé à Éric Dupond-Moretti

Sans remettre en cause la décision de justice, Marine Le Pen a expliqué "remettre en cause les instructions qui sont données par Éric Dupond-Moretti qui dit lui-même qu’il est le ministre des détenus et des délinquants". La présidente du Rassemblement national fait référence à une interview du ministre de la Justice auprès de BFMTV le 14 avril dernier, après un déplacement dans le centre pénitentiaire de Fresnes dans le Val-de-Marne. 

À lire aussi

Le garde des Sceaux y avait indiqué : "Je suis le ministre des prisonniers et de l'administration pénitentiaire. J'entends trouver tous les équilibres qui doivent être trouvés. C'était normal que le garde des Sceaux aille en prison, c'était hautement symbolique".

Mensonges éhontés une fois encore de Marine Le Pen

Éric Dupond-Moretti

En réponse aux propos de la présidente du RN, Éric Dupond-Moretti a cité les propos de l'avocat général à l'antenne de RTL. Une reprise des déclarations de l'avocat général tronquées par la candidate RN à la présidentielle, explique-t-il. "Mensonges éhontés une fois encore de Marine Le Pen", a-t-il déclaré. 

Le ministre de la Justice et la présidente du Rassemblement national s'affrontent par médias interposés depuis la nomination d'Éric Dupond-Moretti au gouvernement en juillet dernier. Ce dernier avait proposé à la députée RN du Pas-de-Calais de débattre face à lui. Une proposition rejetée par la principale concernée qui préfère que Jean-Paul Garraud - celui qu'elle nommerait au ministère de la Justice en cas de victoire en 2022 - débatte face à Éric Dupond-Moretti.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/