2 min de lecture Procès

Les infos de 18h - Procès de Viry-Châtillon : incompréhension et indignation chez les victimes

Cinq des 13 prévenus dans l'affaire de l'attaque contre les policiers à Viry-Châtillon en 2016 ont écopé en appel de peines de prison de 6 à 18 ans ferme.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 18h du 19 avril 2021 Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
795_micro-rtl-illustration générique
Aude Vernuccio et Guillaume Chieze

Le verdict du procès en appel de Viry-Châtillon, a été rendu dans la nuit de samedi à dimanche : 5 jeunes condamnés de 6 à 18 ans de réclusion criminelle, et 8 acquittements. Les 13 jeunes, âgés de 16 à 21 ans au moment des faits, étaient accusés d'avoir fait partie de la vingtaine de personnes encagoulées qui avaient pris d'assaut deux voitures de police stationnées le 8 octobre 2016. 

Ce verdict est "incompréhensible" pour les syndicats de policiers, après la violence de cette agression en 2016. Parmi les blessés, Jenny avait réussi à s'extirper d'une voiture en flammes, au prix de graves brûlures. Son mari Jérôme, parle d'une énorme déception. "C'est une porte ouverte. Ça veut dire que demain vous pouvez attaquer un représentant des forces de l'ordre et vous allez prendre entre 0 et 6 ans. On allège à chaque fois, c'est quand même dingue".

Concernant sa compagne, "ça l'a complètement anéantie. C'est dans la tête que c'est le plus dur", témoigne Jérôme. Les blessés seront reçus par le ministre de l'Intérieur, la semaine prochaine.

À écouter également dans ce journal

Enlèvement de Mia - La petite fillette de huit ans enlevée la semaine passée dans les Vosges et retrouvée saine et sauve dimanche en Suisse, a été remise lundi à sa grand-mère qui en a la garde, dans un endroit tenu secret. 

À lire aussi
meurtres
Meurtre d'une octogénaire à Paris : un voisin mis en examen pour meurtre

Russie - Les autorités russes doivent donner à l'opposant Alexeï Navalny un "accès immédiat" à des médecins dans lesquels "il a confiance", a déclaré lundi le chef de la diplomatie de l'UE, Josep Borrell. 

Football - La création de la Super Ligue est "une proposition honteuse" de quelques clubs "guidés par l'avidité", "un crachat au visage de tous les amoureux du football", a réagi lundi le président de l'UEFA Aleksander Ceferin, lors d'une conférence de presse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Procès Police Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants