1 min de lecture Christophe Castaner

Violences policières : "Pas de sanctions" pour les manifestations non-autorisées, dit Castaner

VU DANS LA PRESSE - Depuis la mort de George Floyd aux États-Unis, plusieurs manifestations anti-racistes ont eu lieu en France. Si celles-ci ne sont "pas autorisées dans les faits", "il n'y aura pas de sanctions", assure le ministre de l'Intérieur.

Christophe Castaner
Christophe Castaner Crédit : Ludovic Marin / POOL / AFP
photo camille
Camille Sarazin Journaliste

Après la mort de George Floyd aux États-Unis, un Noir-américain asphyxié lors d'un contrôle de police à Minneapolis le 25 mai dernier, des manifestations de soutien ont essaimé à travers le monde. En France, plusieurs manifestations anti-racistes et contre les violences policières ont eu lieu la semaine dernière. 

L'une d'elle, le mardi 2 juin, a réuni plus de 20.000 personnes devant le tribunal de Paris à l'appel du collectif Vérité pour Adama. La famille d'Adama Traoré, portée par sa sœur Assa, demande justice pour ce jeune homme mort lors d'un contrôle de gendarmerie le 19 juillet 2016, dans le Val-d'Oise. Le samedi suivant, plus de 23.000 personnes manifestaient encore dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur. 

Dans les faits, ces manifestations sont interdites, a rappelé Christophe Castaner au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, "puisqu'il y a un décret du Premier ministre dans le cadre de la deuxième phase du déconfinement qui interdit les rassemblements de plus de 10 personnes". 

Mais "je crois que l'émotion mondiale, qui est une émotion saine sur ce sujet, dépasse au fond les règles juridiques qui s'appliquent", a tempéré le ministre de l'Intérieur qui précise qu'"il n'y aura pas de sanctions et de procès verbaux pour la participation à ces manifestations". Tout de même, il "invite chacun à faire attention à pratiquer les gestes barrières". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christophe Castaner Ministre de l'Intérieur France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants