1 min de lecture Éducation nationale

Villeurbanne : la politique migratoire du gouvernement "en aucun cas naïve", dit Blanquer sur RTL

INVITÉ RTL - Jean-Michel Blanquer a répondu aux attaques contre la politique migratoire après l'arrestation d'un demandeur d'asile afghan qui a tué une personne et fait huit blessés à Villeurbanne, samedi 21 août.

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Jean-Michel Blanquer Crédit Image : RTL /FREDERIC BUKAJLO / SIPA PRESS | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch et Nicolas Scheffer

L'agression au couteau qui provoqué la mort d'une personne et fait huit blessés a conduit la droite nationaliste à critiquer la politique migratoire d'Emmanuel Macron, même si le flou demeure sur les motivation de l'agresseur présumé de 33 ans d'origine afghane et demandeur d'asile. Dans les premières minutes de sa garde à vue, l'individu a changé plusieurs fois de version, signale une source policière.

Présidente du Rassemblement national (ex-FN), Marine Le Pen a jugé dans un tweet que "la naïveté et le laxisme de notre politique migratoire menacent gravement la sécurité des Français". Jeudi 29 août, trois responsables de Génération identitaire ont été condamnés à de la prison ferme après une action contre les migrants.

Invité du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI ce dimanche 1er septembre, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a répondu que cette politique "n'est en aucun cas naïve, le gouvernement est très attentif à ces enjeux".

"Je pense qu'à chaque fois qu'il se produit un fait de cette nature, la première attitude à avoir est une attitude de calme, de respect et aussi d'attente de ce que vont dire les autorités de police et de justice", a-t-il poursuivi. Le procureur de la République de Lyon doit faire une conférence de presse à 15 heures. 

À lire aussi
Une classe d'école (illustration) école
Education nationale : plongée saisissante dans le quotidien des enseignants

"Maintenant, il y a beaucoup de problèmes psychologiques aussi dans ce genre d'attentats", a-t-il commenté, avant d'être repris sur son usage du terme "attentat". "Je me garderais bien de commenter celui-là, c'est arrivé hier donc on doit attendre les conclusions", a-t-il répondu avant de terminer : "dans les deux cas il est évident qu'on doit être attentif aux personnes qui rentrent sur notre territoire".

Le maire de Villeurbanne, a lui qualifié sur RTL de "peu glorieuses" les réactions de "l'extrême droite".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Migrants Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants