1 min de lecture Point de vue

VIDÉO - Présidentielle 2017 : "Une situation inédite", décrypte Alain Duhamel

POINT DE VUE - Alors que les candidats des extrêmes sont déjà annoncés, un flou inédit persiste autour des candidats des partis de gouvernement.

>
Alain Duhamel - Quels sont les pronostics politiques à un an de la présidence ? Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La Semaine Politique - Duhamel
Alain Duhamel et Caroline Brenière

C’est une situation originale et inédite : à un an de la présidentielle de 2017, nous ne savons pas encore qui sera candidat. À gauche, François Hollande a affirmé jeudi 14 avril qu’il prendrait sa décision “à la fin de l’année”. C’est la première fois qu’on se pose la question à propos de la candidature d’un chef d’état sortant.
Pour Alain Duhamel, si François Hollande n’était finalement pas candidat, on pourrait attendre au moins “une demi-douzaine de candidats” éventuels à gauche. “C’est sans doute Manuel Valls qui l’emporterait, mais ce n’est pas acquis d’avance”, ajoute-t-il.
À droite également, le flou persiste : la candidature de Nicolas Sarkozy aux primaires reste encore hypothétique, il est donc très difficile de savoir qui pourrait en sortir vainqueur. Paradoxe de la situation : les candidats des extrêmes, eux, se sont déjà manifestés, Marine Le Pen pour l’extrême droite et Jean-Luc Mélenchon à l’extrême gauche.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Point de vue Présidentielle 2017 François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants