1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon trouve "suspecte" la panne des numéros d'urgence
2 min de lecture

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon trouve "suspecte" la panne des numéros d'urgence

Le candidat LFI à la présidentielle s'attire une nouvelle fois les critiques pour avoir évoqué la panne des numéros d'urgence survenue il y a une semaine.

Jean-Luc Mélenchon, le 16 mai 2021
Jean-Luc Mélenchon, le 16 mai 2021
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste

La campagne présidentielle se tend pour Jean-Luc Mélenchon. En pleine tempête pour ses propos sur "un grave incident ou un meurtre" et un événement "écrit d'avance", dans la dernière semaine de la campagne, le leader de la France insoumise fait face à une nouvelle polémique. 

Dans une vidéo postée sur sa chaîne YouTube et repérée par l'émission Quotidien sur TMC, le candidat LFI à la présidentielle s'interroge sur la panne concernant les numéros d'urgence. "Vous avez vu l'histoire d'Orange ? Je vais vous dire, je trouve ça suspect", a lancé Jean-Luc Mélenchon

Le député LFI des Bouches-du-Rhône explique ensuite qu'"à chaque fois qu'il s'agit de privatiser quelque chose, on commence par montrer que le service public ne fonctionne pas ou qu'il y a un problème". Et de poursuivre : "Genre une fois que ça va être privatisé : 'Vous allez voir'. Parce que c'est une entreprise privée, ça marche tout le temps. Tu parles que ça marche tout le temps !".

Selon lui, cette panne "tombe aussi au moment où la discussion sur la privatisation d'EDF est repartie à l'initiative du gouvernement et de l'Union européenne qui impose le démantèlement des grands services publics en instaurant une concurrence". Il pointe ainsi l'Union européenne

Ils sabotent, ils font les choses, ils les mettent en épingle et ils montrent pourquoi il faut du privé

Jean-Luc Mélenchon
À lire aussi

"Le téléphone ça fait 115 ans que c'est une propriété collective des Français. Qu'est-ce qui fait que c'est si urgent ? Qu'est-ce qui ne marche pas qui justifie qu'on privatise ?", s'interroge-t-il avant de répondre dans la foulée : "Et ben maintenant vous avez un exemple de ce qui ne marche pas. Voilà comment ils travaillent, eux, ils sabotent, ils font les choses, ils les mettent en épingle et ils montrent pourquoi il faut du privé".

"Après avoir tiré de l'argent", l'État aurait pour objectif se désengager d'Orange, estime-t-il. Pourquoi ? "Pour tirer du jus, c'est-à-dire de l'argent pour les dividendes et les profits, soit vous avez des instruments techniques qui sont infiniment meilleurs, soit vous contractez le personnel. Là, ils ont contracté le personnel, chez Orange, avec 5.000 à 1.000 personnes de moins. Ça ira de plus en plus mal et à la fin on vous dira : 'On arrête parce qu'on s'en fout, on n'en a plus besoin'", dénonce-t-il.

Le secrétaire d'État en charge du Numérique Cédric O a fermement critiqué Jean-Luc Mélenchon. Sur Twitter, il écrit que "le seul sabotage auquel on assiste, et en direct, c’est en fait celui de sa propre campagne par Jean-Luc Mélenchon, fustige-t-il. Et il nous faut, en la matière, lui reconnaitre une forme de talent".

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/