2 min de lecture La République En Marche

Jean-Luc Mélenchon : LFI fait bloc contre LaREM qui attaque avec force

ÉCLAIRAGE - La majorité mène la charge contre Jean-Luc Mélenchon qui prédit un "grave incident ou un meurtre" peu avant la présidentielle.

>
Jean-Luc Mélenchon : un soutien discret de LFI ? Crédit Image : Lionel BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date :
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"Jean-Luc Mélenchon n'est pas complotiste". La France insoumise fait bloc derrière son candidat, après les propos de Jean-Luc Mélenchon sur "un grave incident dans la dernière semaine de la présidentielle". 

Pour la candidate et tête de liste LFI pour les élections régionales en Île-de-France Clémentine Autain, le leader LFI a dénoncé l'extrême droite qui "instrumentalise ce qui arrive (...) pour affirmer des propos xénophobes, liberticides, antirépublicains". Le numéro 2 de la France insoumise Adrien Quatennens dénonce une "croisade anti-Mélenchon (qui) se poursuit".

L'indignation est particulièrement forte du côté des familles des victimes des attentats de 2012 et 2017. Au sein de la classe politique, La République En Marche arrive en tête des attaques et dénonciation des propos de Jean-Luc Mélenchon.

La République en Marche s'indigne

Souvent ciblée par la France insoumise, la majorité réplique et tape fort. Le délégué général de La République En Marche Stanislas Guerini tacle : "Au royaume des complotistes, on ne sait plus qui est roi entre De Villiers et Mélenchon. La guerre fait rage". Pour la députée Aurore Bergé, "on est vraiment au-delà de la honte". Même ton auprès de François Jolivet, député LaREM de l'Indre. "Des propos gravissimes, qui souillent la mémoire collective. Écœurant", déplore-t-il.

À lire aussi
France
Présidentielle 2022 : le général Lecointre demande à de Villiers de quitter l'armée s'il est candidat

Au gouvernement, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili estime que c'est "plus qu'un dérapage". "Qu'il parte dans le complotisme et qu'il insulte la mémoire des personnes qui ont été assassinées, c'est grave", a-t-elle ajouté. Le député européen et conseiller d'Emmanuel Macron Stéphane Séjourné fustige des déclarations qui sont "une bassesse". "Jean-Luc Mélenchon cède une nouvelle fois au complotisme", ajoute-t-il. Pour le secrétaire d'Etat en charge du numérique Cédric O, il s'agit là "d'un naufrage politique et républicain".

Le candidat LaREM aux régionales en Île-de-France Laurent Saint-Martin juge que Jean-Luc Mélenchon "a franchi une ligne écarlate dans les valeurs de la République". 

Réponse de Jean-Luc Mélenchon : "Les complotistes anti-complotistes sont de sortie. Ils nient que les assassins font leur coup au moment qui fait parler d’eux. Propos ineptes. À moins que ce soit pour les couvrir".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche La France insoumise Jean-Luc Mélenchon
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants