1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Mélenchon revient sur ses propos et exprime sa "compassion pour les victimes" d'attentats

Mélenchon revient sur ses propos et exprime sa "compassion pour les victimes" d'attentats

Le chef de file de la France insoumise avait déclenché une polémique ce dimanche en ayant des propos complotistes sur les attentats.

Jean-Luc Mélenchon le 14 janvier 2021.
Jean-Luc Mélenchon le 14 janvier 2021.
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Mélenchon revient sur ses propos et exprime sa "compassion pour les victimes" d'attentats
01:27
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste

"Dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre", a lancé Jean-Luc Mélenchon ce dimanche sur le plateau de l'émission Questions politiques (France Inter/Le Monde/Franceinfo). "Ça a été Merah en 2012, ça a été l'attentat la dernière semaine sur les Champs Elysées, avant on avait eu Papy Voise", a ajouté le patron de la France insoumise. Ces déclarations complotistes ont déclenché une polémique, beaucoup ont dénoncé des propos "inadmissibles", réclamant du "respect pour les victimes".

Ce lundi, Jean-Luc Mélenchon est revenu sur ses propos. "Je veux renouveler à cet instant, comme je l'ai fait à beaucoup d'autres dans le passé, l'expression de ma compassion pour les victimes et les familles des victimes", a-t-il déclaré dénonçant dans le même temps la publication par un youtubeur à succès, d'une vidéo mettant en scène une attaque armée fictive contre un électeur de LFI.

"Il ne peut être question que nous acceptions, ni maintenant ni jamais, qu'on en vienne à la menace physique, au terrorisme intellectuel, qui précède toujours le terrorisme physique", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

"Un appel au meurtre"

Dans cette vidéo postée dimanche, le vidéaste "Papacito", ironise : "Il y a 6% de gens qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon dans ce pays, peut-être qu'ils seront démunis s'il se passe quelque chose de pas prévu dans les années prochaines". "Papacito" dit ensuite entreprendre de "voir si le matériel du mec qui vote Mélenchon lui permet de résister à une attaque terroriste potentielle sur le territoire", avant de tirer, accompagné d'un ami, avec des armes à feu, sur le mannequin représentant l'électeur LFI. "Alors bien sûr le but de cette vidéo n'est pas de vous engager à produire de la violence, elle est purement expérimentale", précise Papacito.

À lire aussi

"Nous avons signalez à la chaîne Youtube, la présence de ces images et je m'étonne qu'elle continue à être diffusée. J'ai signalé cet appel au meurtre au commandant de la garde républicaine qui veille sur nous au palais Bourbon. Nous avons signalé ces images au système Pharos (ndlr, plateforme gouvernementale pour signaler les agissements en ligne illicites). Nous portons plainte, individuellement je le ferais et collectivement", a déclaré Jean-Luc Mélenchon.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/