1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vel d'Hiv : Mathilde Panot s'explique après son tweet et dément avoir comparé Macron à Pétain
2 min de lecture

Vel d'Hiv : Mathilde Panot s'explique après son tweet et dément avoir comparé Macron à Pétain

La députée LFI Mathilde Panot avait accusé Emmanuel Macron d'avoir rendu honneur au maréchal Pétain le jour de la commémoration de la rafle du Vel d'Hiv.

Mathilde Panot, députée dans la 10e circonscription du Val-de-Marne et présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale
Mathilde Panot, députée dans la 10e circonscription du Val-de-Marne et présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale
Crédit : Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Philippine Rouvière Flamand

Le samedi 16 juillet, à l'occasion du 80ᵉ anniversaire de la rafle du Vélodrome d'Hiver, la députée insoumise Mathilde Panot s'est exprimée dans un tweet : "Il y a 80 ans, les collaborationnistes du régime de Vichy ont organisé la rafle du Vel d'Hiv". La présidente du groupe La France Insoumise à l'Assemblée nationale a ensuite accusé Emmanuel Macron ainsi que le Rassemblement national de ne pas faire le travail de mémoire nécessaire : "Ne pas oublier ces crimes, aujourd'hui plus que jamais, avec un président de la République qui rend honneur à Pétain et 89 députés RN !" 

Ce tweet a beaucoup fait réagir. C'est notamment le cas d'Ambroise Méjean, président des jeunes avec Macron, qui lui a répondu : "Ce qui est bien avec la France Insoumise c'est qu'on n'est jamais déçu par le niveau d'ignominie". 

La députée s'est expliquée

Ce lundi 18 juillet, Mathilde Panot s'est justifiée chez nos confrères de franceinfo. "Lorsqu'il y a devoir de mémoire, il y a aussi devoir de vigilance sur les résurgences du passé dans notre présent", a-t-elle expliqué.

La députée insoumise a également appelé à s'interroger et à lutter "contre les théories et les idées d'extrême droite, racistes et antisémites", soulignant le nombre record de députés qu'a obtenu le Rassemblement national. 

À lire aussi

La présidente du groupe LFI est aussi revenue sur un élément datant d'il y a quatre ans. À l'époque, Emmanuel Macron avait envisagé de rendre hommage à Philippe Pétain pour ses actions en tant que soldat lors de la Première Guerre mondiale, faisant abstraction de ce qu'il s'était produit lors de la seconde. Cette éventualité avait été abandonnée au vu des nombreuses critiques qu'avait reçues le président. Elle affirme que ce "n'est pas admissible" au micro de France Info. 

Mathilde Panot s'est par ailleurs exprimée au sujet "d'un député de la majorité qui nous explique qu'il y aurait deux Pétain. L'un qui serait le héros de guerre, et l'autre qui serait antisémite." Ajoutant qu'il "n'est pas possible de rendre hommage à Pétain, et je le dis, ça a été tranché par la justice Française, notamment, en 1945". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.