1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vanessa Schneider : "La nouvelle guerre des droites"
1 min de lecture

Vanessa Schneider : "La nouvelle guerre des droites"

REPLAY / BILLET - La législative partielle dans le Doubs aura vraiment semé à la pagaille à l'UMP, constate la journaliste.

Vanessa Schneider
Vanessa Schneider
Crédit : Cécile de Sèez / RTL.fr
Vanessa Schneider : "La nouvelle guerre des droites"
02:57
Vanessa Schneider : "La nouvelle guerre des droites"
02:59
Vanessa Schneider

Pour Vanessa Schneider, on a même assisté à un "véritable carnage" dans le parti de Nicolas Sarkozy. Elle note que la réunion du groupe UMP, mardi 3 février à l'Assemblée nationale, a donné lieu à des échanges dignes des Tontons flingueurs.

"Tu ferais mieux de sortir un peu de Paris !", a ainsi balancé une députée à Nathalie Kosciusko-Morizet, qui avait dit la veille qu'elle préférerait voter pour le Parti socialiste plutôt que pour le Front national. 

Nicolas Sarkozy n'est plus un chef incontesté à l'UMP

Vanessa Schneider

Dominique Bussereau, également partisan d'un front républicain en vue du second tour de la législative partielle dans le Doubs, s'est fait traiter d'Udéiste (comprenez de centriste). Une insulte à l'UMP ! La réponse de l'ancien ministre des Transports a été sèche : "Connard !"

"Ça se passe comme ça dans ce parti, l'ambiance est très sympathique", ironise la journaliste. Elle note que Nicolas Sarkozy, lui-même, n'a pas caché son agacement. "Je ne m'énerve pas, j'explique", a-t-il répété à plusieurs reprises.

À lire aussi

Sauf que quand le patron de l'UMP dit qu'il ne s'énerve pas, cela signifie qu'il n'est pas content du tout, note Vanessa Schneider.

La réunion du groupe l'a en tout cas démontré : Nicolas Sarkozy n'est pas un chef incontesté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/