1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Uber Files" : Macron "assume à fond" et referait "demain et après-demain" la même chose
1 min de lecture

"Uber Files" : Macron "assume à fond" et referait "demain et après-demain" la même chose

Le président de la République, éclaboussé par les révélations des "Uber Files" sur ses liens avec le patron de la plateforme, assume complètement ses actions passées, soulignant avoir agi à l'époque "pour créer des milliers d'emplois".

Emmanuel Macron à l'Elysée, le 28 février 2022
Emmanuel Macron à l'Elysée, le 28 février 2022
Crédit : Ludovic MARIN / AFP
"Uber Files" : Macron "assume à fond" et referait "demain et après-demain" la même chose
00:01:06
Sandra Cazenave & AFP & William Galibert

Critiqué par l'opposition qui réclame une enquête parlementaire, Emmanuel Macron a finalement décidé de réagir aux révélations des "Uber Files". Il a affirmé, mardi 12 juillet, en marge d'un déplacement dans l'Isère, "assume(r) à fond" son action contestée auprès d'Uber lorsqu'il était ministre de l'Économie, soulignant avoir agi à l'époque "pour créer des milliers d'emplois".

Dans l'enquête reposant sur près de 124.000 documents internes à Uber et adressés par Mark MacGann au quotidien britannique The Guardian, le nom d'Emmanuel Macron est apparu à plusieurs reprises. Alors ministre de l'Économie, il aurait fait, entre 2014 et 2015, évoluer les lois françaises dans le but d'aider l'entreprise américaine à s'installer sur le territoire national.

"J'ai été un ministre de l'Économie qui s'est battu pour l'innovation, pour attirer des entreprises, je me félicite de ce que j'ai fait. Moi je suis extrêmement fier (...), il est très difficile de créer des emplois sans entreprises ni entrepreneurs", a renchéri le chef de l'État.

Il regrette alors "cette ambiance dans laquelle voir des chefs d'entreprises, en particulier étrangers, ce serait mal. Mais je l'assume à fond. S'ils ont créé des emplois en France, je suis hyper fier. Je le referais demain et après-demain." Et il conclut, reprenant une célèbre réplique de Jacques Chirac : "Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre". 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.