1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. "Uber files" : qui est Mark MacGann, qui se déclare lanceur d’alerte de cette affaire ?
1 min de lecture

"Uber files" : qui est Mark MacGann, qui se déclare lanceur d’alerte de cette affaire ?

Le lobbyiste Mark MacGann affirme être l'homme à l'origine des Uber files. Ancien salarié de la firme, il a affirmé que l'entreprise de VTC avait enfreint la loi dans de nombreux pays.

Mark MacGann, le lobbyiste transformé en lanceur d'alerte
Mark MacGann, le lobbyiste transformé en lanceur d'alerte
Crédit : Washington Post illustration; David Levene/The Guardian
micros
La rédaction numérique de RTL

Tout le monde cherchait à connaître son identité. Mark MacGann a déclaré dans The Guardian être le lanceur d'alerte sur les pratiques d'Uber et a assumé avoir fourni des milliers de documents compromettants sur la société américaine au quotidien britannique. Mais qui est-il ?

Cet Irlandais de 52 ans est un lobbyiste. Il a notamment mené, entre 2014 et 2016, des actions de lobbying pour la célèbre plateforme dans de nombreux pays du globe. Il agissait en particulier sur le continent européen, en Afrique et au Moyen-Orient. "J'ai été embauché par Uber pour diriger une équipe chargée d'élaborer et de mettre en œuvre notre stratégie de lobbying auprès des gouvernements afin que nous puissions entrer sur le marché et nous développer, malgré des réglementations qui, dans la plupart des cas, empêchaient la mise en place d'Uber", a-t-il affirmé dans son interview.  

Convaincu qu’Uber enfreignait la loi et trompait les gens, il s’est finalement décidé à parler.  Dans son entretien avec nos confrères britanniques, il a néanmoins reconnu sa part de responsabilité : "J'étais celui qui parlait aux gouvernements, qui poussait (le modèle d'Uber) dans les médias, celui qui disait aux gens qu'ils devraient changer les règles, car les chauffeurs allaient en bénéficier et que les gens allaient avoir beaucoup d'opportunités économiques". C’est l’évolution de la société qui l’a poussé à révéler ces informations : "Comment avoir sa conscience claire si on ne s'élève pas contre la manière dont les gens sont traités aujourd’hui ?

Ce scandale a aussi révélé le rôle joué par Emmanuel Macron, alors ministre de de l'Économie, dans l'implantation de l'entreprise sur le territoire français. Le Monde a ainsi assuré que l'actuel président de la République aurait aidé l'entreprise américaine dans le but de faire évoluer les lois françaises pour qu'elles soient plus favorables au futur géant des transports. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/