1 min de lecture Virus

Tomates contaminées : "Aucun risque pour l'Homme", assure Didier Guillaume

Alors que le To BFRV, le virus qui touche les tomates françaises, vient d'être confirmé dans le Finistère, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume se veut rassurant et affirme qu'il n'y a "aucun risque pour l'homme".

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Tomates contaminées : "Aucun risque pour l'homme", assure Didier Guillaume Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Marie Gingault et AFP

Le ministère de l'Agriculture a confirmé lundi 17 février, la contamination de fruits en serre dans le Finistère par le virus To BRF. Alors que les producteurs de tomates sont inquiets, Didier Guillaume le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation se veut rassurant. 

"Il n'y a aucun risque de transmission pour l'Homme" assure le ministre, avant d'ajouter "mais il se transmet entre fruits, entre semences, entre plants, notamment la tomate". En effet, bien que le virus ne soit pas considéré comme dangereux pour l'homme, il fait peser un risque économique sur la filière.

Selon l'Agence de sécurité sanitaire (Anses), le virus de la tomate peut infecter jusqu'à 100% des plantes sur un site de production, ce qui le rend redoutable pour les cultures à haute densité de plantation comme les cultures sous serre. L'Agence a par ailleurs dévoilé les résultats concernant les serres en suspicion dans le Finistère et les résultats sont positifs "elles sont bien contaminées par le virus", a annoncé le ministère. 

On va gagner cette bataille

Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
Partager la citation

Là encore Didier Guillaume se veut rassurant : "Le foyer est circonscrit pour l'instant et des mesures de confinement ont été prises immédiatement", déclarait le ministre de l'Agriculture au micro de RTL. "Nous allons détruire tout cela, on va faire en sorte de continuer à ce que la sécurité sanitaire soit la plus forte possible, on va gagner cette bataille".

À lire aussi
Un chat. (Photo d'illustration) animaux
Italie : un chat "enragé" terrifie toute la Toscane

D'après le ministère, les plants incriminés "proviennent du Royaume-Uni mais sont issus de semences produites aux Pays-Bas". Trois autres exploitations "ont été identifiées comme ayant reçu le même type de plants" et font l'objet d'inspections et de prélèvements, dans le cadre de l'enquête de traçabilité.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Tomates Ministre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants