1 min de lecture Justice

Thierry Solère, député LaREM, mis en examen pour fraude fiscale

Le député En Marche Thierry Solère a été mis en examen ce vendredi 11 octobre notamment pour fraude fiscale, détournement de fonds publics et trafic d'influence.

Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine
Thierry Solère, député des Hauts-de-Seine Crédit : AFP / Martin Bureau
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Thierry Solère a été mis en examen ce vendredi 11 octobre. Il est notamment accusé de fraude fiscale, détournement de fonds publics, recels et trafic d'influence, a indiqué la procureure de la République de Nanterre. 

La mise en examen concerne les infractions de fraude fiscale, détournement de fonds publics par dépositaire de l'autorité publique, recel de violation du secret professionnel, trafic d'influence passif concernant quatre sociétés, recel d'abus de bien sociaux, recel d'abus de confiance, financement illicite de campagnes électorales, portant sur une période comprise entre 2003 et 2017, a-t-elle précisé. 

Le 29 janvier 2019, le député avait déposé une plainte contre X pour "faux et usage de faux", auprès du parquet de Paris, concernant un document rédigé par le parquet de Nanterre dans l'enquête le concernant.

"J'ai été jeté en pâture, en garde-à-vue (...) Je pense que dans le contexte général où tous les élus sont mis en cause et qu'il y a une défiance généralisée, on doit être plus irréprochable. Si on est mis en cause, on doit répondre à la justice, dit-il. Mais je ne peux pas toléré qu'on ait produit de faux éléments au bureau de l'Assemblée nationale". avait-il déclaré sur RTL le 12 février dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Politique La République En Marche
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants