1 min de lecture Affaire Dupont de Ligonnès

Xavier Dupont de Ligonnès arrêté à l'aéroport de Glasgow en Écosse

Xavier Dupont de Ligonnès, introuvable depuis 8 ans, est soupçonné d'avoir tué sa femme et leur quatre enfants en avril 2011. Il a été retrouvé et arrêté en Écosse ce vendredi 11 octobre.

>
Xavier Dupont de Ligonnès : ce que l'on sait de son arrestation Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Olivier Boy
Olivier Boy et Cassandre Jeannin

Incroyable rebondissement dans l'affaire Dupont de Ligonnès. Le père de famille accusé d'avoir tué toute sa famille en avril 2011 à Nantes a été retrouvé et arrêté à l’aéroport de Glasgow en Écosse ce vendredi 11 octobre, selon des informations du Parisien, confirmées par RTL.

Les enquêteurs écossais auraient eu un "tuyau" selon lequel Xavier Xavier Dupont de Ligonnès s'apprêtait à prendre l'avion avec un faux passeport à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. La direction centrale de police judiciaire envoie alors en urgence une équipe de policiers à l’aéroport. Trop tard l'appareil a déjà décollé en direction de Glasgow. Le répit est de courte durée. Les policiers locaux attendent le suspect à sa descente de l'appareil.

Xavier Dupont de Ligonnès a été contrôlé et confondu par ses empreintes digitales. Il voyageait sous une apparence modifiée avec un passeport français volé en 2014 et aurait passé très probablement une partie de sa cavale au Royaume-Uni. L'homme n'aurait opposé aucune résistance lors de son arrestation. 

Âgé de 58 ans, il avait été vu pour la dernière fois le 15 avril 2011 dans le Var, quelques jours avant la découverte des corps des membres de sa famille. Agnès 48 ans, Arthur 21 ans, Thomas 18 ans, Anne 16 ans et Benoît 13 ans ont été tués d'au moins deux balles dans la tête. Les deux chiens de la famille avaient également été retrouvés morts. 

À lire aussi
Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé d'un quintuple meurtre affaire Dupont de Ligonnès
"De retraité, tu deviens un tueur en série" : Andréa Bescond revient sur le raté de Ligonnès

Un mois avant la tuerie, le père de famille a rédigé un courriel dans lequel il évoque ses problèmes financiers. Envoyé à des vieux amis, ce message précise que : "Si ça tourne mal, je n'ai plus que deux solutions, me foutre en l'air avec ma voiture ou foutre le feu à la baraque quand tout le monde dort (...) Post scriptum : je suis très sérieux, lucide et sous l'emprise d'aucune drogue, ni d'aucun alcool". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Dupont de Ligonnès Xavier Dupont de Ligonnès Ecosse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants