1 min de lecture Armée

Soldats tués au Mali : Jadot demande une minute de silence... qui a déjà eu lieu la veille

Mercredi 27 novembre, le député européen Yannick Jadot a demandé une minute de silence en mémoire aux 13 soldats français morts au Mali. Un recueillement avait déjà été rendu la veille dans l'hémicycle.

Soldats tués au Mali: Jadot demande une minute de silence... qui a déjà eu lieu la veille
Soldats tués au Mali: Jadot demande une minute de silence... qui a déjà eu lieu la veille Crédit : LOU BENOIST / AFP
Romane
Romane Ganneval et AFP

Malaise dans l'hémicycle. À la fin de la séance au parlement européen mercredi 27 novembre, l'eurodéputé écologiste Yannick Jadot a demandé solennellement aux parlementaires d'accorder une minute de silence en mémoire aux treize soldats français tués au Mali. 

"Il y a deux jours treize militaires français ont trouvé la mort dans une opération de lutte contre le terrorisme et ce Parlement n’a pas eu l’occasion d’honorer leur sacrifice par une minute de silence. Je vous propose donc monsieur le Président d’avoir une minute de silence et que tous nos collègues se lèvent pour nos soldats qui se sont sacrifiés au Mali", a ainsi déclaré le chef de file d'Europe Écologie Les Verts (EELV), sous les applaudissements des députés de son camp.

"Momento, momento, Monsieur Jadot, vous n'étiez peut-être pas là hier dans l'hémicycle, mais nous avons déjà salué la mémoire de ces militaires tombés au Mali", lui a répondu le président du parlement David Sassoli. "Peut-être que vous étiez distrait, peut-être étiez vous absent mais notre Assemblée a déjà rendu hommage..."

Jadot accusé de récupération politique

David Sassoli a ensuite répondu à Yannick Jadot : "Non, non, je ne vous donne pas la parole. Vous étiez certes distrait mais puisque c'est le sentiment partagé par l'ensemble des parlementaires, je vous invite à cette minute de silence."

À lire aussi
Un drone Reaper utilisé par l'armée française (Illustration). armée
La France à la traîne pour équiper son armée de drones aériens, selon la Cour des comptes

Vice-présidente du Parlement européen lors de la dernière séance plénière, l’eurodéputée socialiste Sylvie Guillaume n'a pas apprécié l’initiative de Yannick Jadot : "À la demande de plusieurs groupes français, le président du Parlement européen avait rendu un hommage émouvant et fort – et en français hier", a-t-elle précisé sur son compte Twitter mercredi, avant de tacler, "pas joli de récupérer sur un tel sujet…"

Sur les réseaux sociaux, Yannick Jadot a tout de même publié la séquence tronquée, s'arrêtant aux applaudissements de son camp qui ont suivi son intervention. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Armée Opération Barkhane Intervention française au Mali
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants