1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Smic : la hausse de 100 euros va-t-elle s'ajouter à l'augmentation de 1,8% de janvier ?
1 min de lecture

Smic : la hausse de 100 euros va-t-elle s'ajouter à l'augmentation de 1,8% de janvier ?

ÉCLAIRAGE - Il s'agit de l'annonce la plus directe et symbolique d'Emmanuel Macron ce lundi 10 décembre 2018. Le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019.

Une fiche de paie
Une fiche de paie
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Un coût de 15 milliards d'euros pour l'État
00:00:58
Aymeric Parthonnaud & Christophe Ponzio

Il s'agit de la première annonce concrète du président de la République. "Je demande au gouvernement et au Parlement de faire le nécessaire afin qu'on puisse vivre mieux de son travail dès le début d'année prochaine. Le salaire d'un travailleur au Smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu'il en coûte un euro de plus pour l'employeur", a-t-il affirmé lors de son "adresse à la Nation" télévisée, sans préciser la mesure.

La première question est de savoir si cette hausse de 100 euros vient s'ajouter (ou est comprise) à la hausse déjà décidée du Smic pour janvier. Bonne nouvelle pour le porte-monnaie, cette hausse viendra, par abondement de l'État, en complément de l'augmentation de 1,8% qui interviendra en janvier prochain.

Cette hausse de 100 euros était prévue mais elle devait initialement être lissée sur l'ensemble du quinquennat. Emmanuel Macron veut aller plus vite. En effet, le chef de l'État appliquera en une fois la prime d'activité qui devait porter à 80 euros l’augmentation du pouvoir d'achat des salariés touchant entre 0,5 et 1,2 fois le Smic. Les 20 euros restants étant le fruit de baisse de charges. 

Une enveloppe de 15 milliards au total

Au total, la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale vient de faire sa première estimation. 15 milliards d'euros c'est que que devrait coûter l'ensemble des mesures annoncées par le président de la République. La défiscalisation devrait concerner 9 millions de salariés. À l'époque de Nicolas Sarkozy, cette mesure avait un coût estimé de 4,5 milliards par an.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/