1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Allocution d'Emmanuel Macron : ressuscite-t-il la politique économique de Nicolas Sarkozy ?
1 min de lecture

Allocution d'Emmanuel Macron : ressuscite-t-il la politique économique de Nicolas Sarkozy ?

ÉCLAIRAGE - Pour éteindre le feu des "gilets jaunes", le président de la République pioche quelques idées dans les programmes de ses prédécesseurs.

Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron le Il y a un petit goût de déjà-vu dans les propositions concrètes d'Emmanuel Macron de ce 10 décembre 2018. Le président de la République a annoncé des actions très concrètes pour augmenter le pouvoir d'achat des França
Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron le Il y a un petit goût de déjà-vu dans les propositions concrètes d'Emmanuel Macron de ce 10 décembre 2018. Le président de la République a annoncé des actions très concrètes pour augmenter le pouvoir d'achat des França
Crédit : ludovic MARIN / AFP
"Comment est-ce qu'on finance tout ça ?" s'interroge Gaspard Gantzer
00:00:53
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud

Il y a un petit goût de déjà-vu dans les propositions d'Emmanuel Macron de ce 10 décembre 2018. Le président de la République a annoncé des actions très concrètes pour augmenter le pouvoir d'achat des Français et peut-être calmer les protestations des "gilets jaunes".

Trois axes ont été annoncés : une hausse du Smic, une défiscalisation des heures supplémentaires et un rétropédalage sur la hausse de la CSG pour les retraités qui gagnent moins de 2.000 euros par mois. Sur ces deux dernières mesures on remarque qu'Emmanuel Macron retricote une partie de ce que son prédécesseur avait détricoté.

"Oui, il y a deux mesures qui à mes yeux sont utiles, reconnaît Brice Hortefeux, l'un des très proches de l'ancien président Nicolas Sarkozy à l'antenne de RTL. La première mesure c'est l'annulation de la hausse de la CSG pour certaines catégories de retraités et l'autre est une mesure [la défiscalisation des heures supplémentaires, ndlr] que l'on a mis en place avec Nicolas Sarkozy, à son initiative, et qui avait été démoli par François Hollande et qu'Emmanuel Macron et Édouard Philippe avaient refusé de remettre."

La hausse du Smic est naturellement une mesure marquée plus idéologiquement à gauche. Naturellement, les membres des Républicains montraient plus de réticence face à cette troisième annonce. "Cette augmentation de 11%... Je redoute qu'à terme, voire à court terme il y ait un effet négatif pour l'emploi. C'est sans doute un geste symbolique qu'il voulait. (...) Cela pose une question (...) : qui va payer ? Nous n'avons eu aucune information", indiquait Brice Hortefeux.

Sondage
Emmanuel Macron vous a-t-il convaincu ?*
La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/