2 min de lecture Économie

Smic, CSG, prime de fin d'année... Qui va financer les annonces de Macron ?

ÉDITO - En réponse à la crise sociale des "gilets jaunes", Emmanuel Macron a présenté ses mesures ce lundi soir. Des mesures qui vont coûter cher à l'État, analyse François Lenglet.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet
>
"Gilets jaunes" : les mesures coûteront une douzaine de milliards d'euros selon Lenglet Crédit Image : Capture M6 | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et William Vuillez

Lorsqu'on additionne les mesures qui ont été présentées hier et les précédentes, en particulier l'annulation de la taxe carbone, qui comptait pour 4 milliards d'euros, on arrive à une douzaine de milliards d'euros au bas mot. Parmi celles de ce lundi, le plus gros, c'est l'exonération d'impôt et de charges sur les heures supplémentaires. En année pleine, cette exonération pèse pour 4 à 5 milliards d'euros.

Le Smic va être augmenté de 100 euros par mois, mais sans que cela ne coûte rien aux entreprises. C'est très probablement grâce à la prime d'activité, un complément de revenu versé par l'état aux faibles salaires. La quasi totalité du coût des annonces sera décaissée par l'État, principalement sous la forme d’allègements de charges et d'impôt.

Il n'y a guère que la prime de fin d'année, au versement de laquelle le Président exhorte les entreprises, qui sera versé par les employeur.

À lire aussi
Jeff Bezos, PDG d'Amazon économie
26 milliardaires plus riches que la moitié de l'humanité : Lenglet nuance

Comment financer 12 milliards d'euros ?

Il n'y a que deux solutions de court terme. Augmenter le déficit 2019, qui est déjà de 2,8% de la richesse nationale, tout près de la limite de 3% surveillée par la Commission de Bruxelles. L'autre solution serait de réduire les dépenses. Les victimes désignées, sont les aides aux entreprises, qui devaient représenter plus de 40 milliards d'euros l'année prochaine.

Les mesures présentées lundi soir concernent potentiellement une quinzaine de millions de Français. C'est assez large, avec majoritairement des actifs, mais aussi des retraités, en relevant le seuil de déclenchement de la hausse de CSG. Les premières réactions des gilets jaunes, hier soir, étaient assez fraîches, mais il est possible que l'enjeu politique soit plus large.


Ces mesures sont aussi destinées à diminuer le soutien de l'opinion publique au mouvement, c'est ce que confiait un ministre hier. Faute de soutien, le mouvement s'étiolera.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie France Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795881232
Smic, CSG, prime de fin d'année... Qui va financer les annonces de Macron ?
Smic, CSG, prime de fin d'année... Qui va financer les annonces de Macron ?
ÉDITO - En réponse à la crise sociale des "gilets jaunes", Emmanuel Macron a présenté ses mesures ce lundi soir. Des mesures qui vont coûter cher à l'État, analyse François Lenglet.
https://www.rtl.fr/actu/politique/smic-csg-prime-de-fin-d-annee-qui-va-financer-les-annonces-de-macron-7795881232
2018-12-11 08:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SAeAH61RpEw1-fGP7Hiipg/330v220-2/online/image/2018/1210/7795879802_emmanuel-macron-lors-de-son-intervention-televisee-du-lundi-10-decembre-2018.JPG