2 min de lecture Laïcité

Séparatisme islamiste : "On a une présidence bavarde", dénonce Bruno Retailleau

INVITÉ RTL - Le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau dénonce le manque d'action de l'exécutif dans la lutte contre le séparatisme islamiste.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Séparatisme islamiste : "On a une présidence bavarde", dénonce Bruno Retailleau Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Jérémy Billault

Des paroles, mais pas d'acte. Alors qu'Emmanuel Macron s'exprime ce mardi 18 février à Mulhouse afin d'annoncer de premières mesures de lutte contre le "séparatisme islamiste", Bruno Retailleau, chef de file des sénateurs LR, déplore sur RTL l'inactivité de l'exécutif depuis le début de son mandat.

"Notre ennemi, c'est le séparatisme", assène le chef de l'État en exergue de son discours de Mulhouse. Or, selon Bruno Retailleau, le combat est "totalement global" et la laïcité est en jeu. Il explique : "Il y a trois espaces dans ce combat contre l'islamisme. Il y a le terrorisme, sanglant, il y a les enclaves territoriales communautaristes et il y a la question des mots, des esprits. Le combat doit être mené sur ces trois espaces simultanément."

Pour Emmanuel Macron, la question centrale n'est ici pas la laïcité. "C'est un grave contresens de commencer son discours par cette affirmation", considère Bruno Retailleau, qui est à l’initiative de deux propositions de loi sur le communautarisme et d’une commission d’enquête du Sénat sur la radicalisation islamiste. 

"C'est bien au nom de revendications religieuses qu'un certain nombre de communautés qui s'inscrivent dans la séparation demandent un traitement différent pour les femmes", explique le sénateur. L'islamisme a pour revendication de faire que la loi religieuse soit au-dessus de la loi civile."

Emmanuel Macron est sur une conception multiculturaliste

Bruno Retailleau sur RTL
Partager la citation
À lire aussi
L'église de Lafrançaise est au coeur de la polémique Tarn-et-Garonne
Les infos de 8h - Municipales 2020 : l’évêque de Montauban créé la polémique

"La laïcité, poursuit Bruno Retailleau, c'est de ne pas se prévaloir d'une religion ou d'une origine ethnique pour demander une règle différenciée [...], c'est donc bien la question de la laïcité qui est au cœur du sujet." "Si on conçoit que dans la communauté nationale il y a des identités multiples, c'est le multiculturalisme. Le multiculturalisme encourage le communautarisme, le communautarisme ensuite débouche sur le séparatisme", poursuit-il.

Pour l'élu LR, le gouvernement, Emmanuel Macron en tête, fait preuve d'une trop grande inertie sur le sujet. "On a affaire à une présidence bavarde, estime-t-il. Il va y avoir trois obstacles. Le premier, c 'est son logiciel. Emmanuel Macron est sur une conception multiculturaliste, à l'anglo-saxonne, un logiciel 'galloricain'". "Autre obstacle, poursuit-il, ce sont ses ministres. Avec madame Belloubet et ce qu'il s'est passé sur l'islamophobie,l'affaire Mila, monsieur Castaner... Il n'a pas les ministres qui lui permettront de relever ces défis." 

"Et enfin, conclut-il, il n'a pas non plus la majorité. Quand Jean-Michel Blanquer avait déclaré que le voile n'était pas souhaitable dans la société, tollé dans la majorité."

Je ne vois pas de détermination chez Emmanuel Macron

Bruno Retailleau sur RTL
Partager la citation

Bruno Retailleau propose ainsi la création d'une task force dans laquelle "l'État doit se concentrer sur les quartiers qui posent problème, la DGSI en a répertorié 152, avec des moyens sécuritaires, d'éducation, de douane, de services publics..."

Le sénateur LR souhaite également "sanctionner le clientélisme et le fait de donner des postes ou des subventions en fonction de leur appartenance religieuse communautaire ou ethnique ou distribuer subvention sur les mêmes critères."

"Que disent les doctrinaires dans les prisons ? "Notre stratégie sera de conforter des enclaves territoriales communautaristes un peu partout en France", conclut-il. Et je ne vois pas de détermination chez Emmanuel Macron."

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Laïcité Islamisme Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants