1 min de lecture Retraites

Retraites : Martine Aubry dénonce la "brutalité" des réformes

L'ex-ministre du Travail a dénoncé la "brutalité" des réformes du gouvernement lors d'une interview ce dimanche et appelle à une réforme "juste".

Martine Aubry a dénoncé la "brutalité" de la réforme des retraites du gouvernement, dimanche 8 décembre 2019.
Martine Aubry a dénoncé la "brutalité" de la réforme des retraites du gouvernement, dimanche 8 décembre 2019. Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Lilas Fournier et AFP

Après les vives critiques de Xavier Bertrand sur la méthode du gouvernement à mener sa réforme des retraites, c'est autour de Martine Aubry de s'insurger. La maire PS de Lille a dénoncé dimanche 8 décembre, aux micros de France Bleu et France 3 Nord/Pas de-Calais la "brutalité" des réformes du gouvernement, qui touche "au pacte social qui lie les Français". 

La candidate aux élections municipales de mars 2020, qui souhaite briguer un quatrième mandat, s'en est pris au gouvernement d'Emmanuel Macron, lors d'une interview dans l'émission Dimanche en politique. "La réforme des retraites est très représentative de ce que font le président de la République et le gouvernement actuellement. [...] Il y a une brutalité dans cette idée 'je réforme, je réforme, je réforme'", a blâmé l'ancienne ministre du Travail.  

Dans un récent entretien au Parisien, Martine Aubry avait estimé que "les Français sont inquiets et se sentent vulnérables" face à cette réforme qu'elle juge "injuste". Elle a également fustigé le "flou permanent" et la "cacophonie des ministres". Selon elle, les Français ont raison de redouter "une entourloupe", expression d'abord utilisée par Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT. La maire a cependant estimé que réforme était nécessaire bien qu'elle soit opposée à un recul de l'âge de départ à la retraite au-delà de 62 ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Réforme des retraites Réformes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants