1 min de lecture Grève

Retraites : les grévistes se mobilisent "pour tout le monde", estime Manon Aubry

La députée européenne de la France insoumise affirme que les grévistes du 5 décembre se mobilisent " pour tout le monde" et pas seulement pour défendre les régimes spéciaux.

Manon Aubry, le 26 mai 2019
Manon Aubry, le 26 mai 2019 Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Romane
Romane Ganneval et AFP

Les grévistes du 5 décembre contre la réforme des retraites se mobiliseront "pour tout le monde", pas seulement pour défendre les régimes spéciaux, "parce que nous serons tous perdants" à son terme, a déclaré lundi 25 novembre la députée européenne La France Insoumise Manon Aubry à Emmanuel Macron.

En déplacement dans la Somme, le chef de l'État avait déclaré le 22 novembre que ce mouvement de grève était avant tout "une mobilisation contre la fin des régimes spéciaux" et qualifié d'"étrange" une mobilisation contre une réforme "dont on ne connaît pas les termes exacts."

Les propos d'Emmanuel Macron, "c'est la stratégie classique de diviser pour mieux régner", a réagi Manon Aubry sur la chaîne Public Sénat. Soulignant que "les régimes spéciaux représentent 3% des retraites", la députée estime que "la mobilisation du 5 décembre c'est pour tout le monde parce que nous serons tous perdants" à terme. 

LFI prépare un contre-projet de réforme des retraites

Alors qu'on lui demandait si le départ à la retraite d'un maçon plus tard qu'un conducteur de TGV n'était pas injuste, elle a interrogé : "Pourquoi quand il faut harmoniser il faut toujours harmoniser par le bas ? Je dis que le maçon qui travaille dans des conditions difficiles il ne faut pas qu'il parte à la retraite à 62 ans mais à 60 ans", a-t-elle ajouté.

À lire aussi
L'eurodéputé Pierre Larrouturou entame une grève de la faim "pour le climat, la santé et l'emploi" Union européenne
L'eurodéputé Pierre Larrouturou en grève de la faim contre le budget de l'UE

Précisant que La France insoumise présenterait "un contre-projet" de réforme des retraites, elle a plaidé pour augmenter la part du PIB consacrée au financement des retraites "en augmentant notamment les cotisations sociales", "par exemple en augmentant les cotisations sociales des entreprises qui ne respectent pas l'indice d'égalité professionnelle femmes-hommes".

Quant à la proposition de loi créant "le droit aux transports publics garanti" que Les Républicains déposeront au Sénat d'ici au 5 décembre, autant "tout simplement mettre un terme au droit de grève comme ça ce sera plus simple", a-t-elle déclaré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Mobilisation Réforme des retraites
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants