2 min de lecture Réforme des retraites

Réforme des retraites : quels défis pour le gouvernement avant le 5 décembre ?

ÉDITO - En prévision des grèves du 5 décembre, le gouvernement se lance dans une opération de reconquête de l’opinion publique.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Réforme des retraites : quels défis pour le gouvernement avant le 5 décembre ? Crédit Image : Auteur / Source / Crédit Kenzo TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Noé Blouin

Après une semaine de couacs sur la réforme des retraites, le gouvernement va montrer que le dialogue reste ouvert, qu’il écoute les citoyens. Plusieurs rendez-vous sont d'ailleurs prévus pendant les 15 jours à venir. Il s’agit d’occuper un peu le terrain médiatique avant la grève du 5 décembre.

Plusieurs ministres ont plaidé, cette semaine, auprès des proches d’Emmanuel Macron, pour que ça bouge. "On ne veut surtout pas faire comme Juppé", raconte l'un d'entre eux, "attendre le 5 décembre, sans rien faire, en se répétant que nous allons affronter un mouvement dur".

Le nœud, au sommet de l’État, c’est d’arriver à inverser la perception de cette réforme des retraites et d’arrêter de laisser s’installer l’idée qu’il n’y a que des perdants, ou presque. Le gouvernement veut donc inverser la vapeur, pour montrer les côtés positifs de ces nouvelles mesures. Par exemple, avec un chiffre : 1.000 euros. C’est le montant de la retraite minimum pour tous ceux qui auront cotisé toute leur vie. C’est un progrès social indéniable, pour les agriculteurs notamment. Les ministres vont le dire et le répéter dans les jours qui viennent.

Delevoye énerve au gouvernement

Il y a bien sûr un Haut-commissaire dédié pour ça, Jean-Paul Delevoye. Mais ce dernier énerve à tous les étages du pouvoir. "Quand il a été nommé, on s’est demandé ce qu’il avait fait avant pendant un an", raconte une ministre. "Delevoye, il tourne autour du pot. On ne comprend jamais rien", persifle un autre, qui a raconté à RTL cette scène face à des députés de la majorité. À chaque fois que les élus ont demandé à Jean-Paul Delevoye qui allaient y perdre dans le nouveau système et qui allaient y gagner, sa réponse a toujours été la même : "Ce n’est pas comme ça qu’il faut regarder les choses, et il part dans des explications emberlificotées".

À lire aussi
Grève du 5 décembre : comment ça se passe dans les écoles ? grève
Les infos de 7h30 - Grève : l'accueil dans les écoles toujours compliqué ce mardi

Le défi du gouvernement, c’est donc d’abord de faire plus simple et de se montrer ouvert. Pour ça, il va donc causer. Le premier ministre Édouard Philippe a donné le programme, le 14 novembre dernier, lors d’un débat à Pau. Il y aura donc des rencontres la semaine prochaine et un nouveau rapport du conseil d’orientation des retraites qui va donner ses prévisions pour les années à venir. Enfin, Édouard Philippe fera un dernier tour de piste avec les organisations syndicales, une semaine avant les grèves de décembre. Tout ça sera autant d’occasions de montrer que le gouvernement n’est pas fermé.

La bataille de l'opinion

Mais le gouvernement ne compte pas sur tout ça pour atténuer les mouvements sociaux. Les grèves seront dures, tout le monde le dit. L’enjeu ce ne sont pas les grévistes, pas les régimes spéciaux, mais tous les Français. C’est la bataille de l’opinion qui se joue, pour l’instant.

Notre sondage BVA/RTL avec Orange et la Tribune le confirme, ce vendredi. 6 Français sur 10 approuvent le mouvement, mais ils sont beaucoup plus divisés sur ce qu’ils en attendent. Un tiers des Français pense que le gouvernement ne reculera pas, un tiers pense qu’il modifiera la réforme et le reste pense qu’il la repoussera. Seulement 5% des Français parie sur un abandon de la réforme. Autrement dit, les Français soutiennent la grève mais ne sont pas certains qu’elle servira à quelque chose. Et rien que ça, dans cette période compliquée, ça suffit à donner un tout petit peu d’espoir au gouvernement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Retraites Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants