1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme des retraites : les parlementaires Renaissance font bloc derrière Macron
1 min de lecture

Réforme des retraites : les parlementaires Renaissance font bloc derrière Macron

La ligne officielle est fixée : la réforme des retraites doit se faire avant la fin de l'année.

Emmanuel Macron, le 27 juillet 2022
Emmanuel Macron, le 27 juillet 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Réforme des retraites : les parlementaires Renaissance font bloc derrière Macron
00:01:28
William Galibert - édité par Marie-Pierre Haddad

Emmanuel Macron veut à tout prix enclencher sa réforme des retraites et le plus tôt possible. C'est-à-dire dans son esprit, avant la fin de l'année. En Seine-et-Marne, les journées parlementaires du parti présidentiel Renaissance ont marqué la rentrée pour la majorité. Le message est visiblement passé auprès des députés et des sénateurs.

La ligne officielle est fixée. Quelles que soient les difficultés du moment, on ne peut plus attendre, répète le sénateur et ami d'Emmanuel Macron, François Patriat. "On a toujours repoussé les réformes parce que ce n'est pas le moment, parce que c'est dangereux, parce que c'est difficile. Si on se contente de dire qu'il ne faut pas faire de réformes, qu'on va résoudre le problème autrement en saupoudrant et en donnant toujours des aides que l'État ne pourra pas donner éternellement, je ne suis pas sûr que le pays va s'en sortir. Moi, je suis pour qu'on appelle les gens aujourd'hui à l'effort, à la lucidité. C'est cette voie-là que je préfère", a-t-il expliqué au micro de RTL. 

"Effort". Le mot est lâché. En l'occurrence, un recul progressif de l'âge de départ est un effort justifié, d'après le député Sacha Houlié. "Il n'y a jamais de bon moment pour demander des efforts. Mais sur les retraites, on sait qu'il faut faire quelque chose parce que si on veut que les gens vieillissent bien et pas seulement, on les dépose dans les Ehpad, ce qui a longtemps été fait, il faut qu'on puisse financer des politiques sociales qui sont celles qui vont nous permettre de prendre en charge nos aînés", a-t-il défendu. 

Mais derrière l'équilibre des comptes, il y a aussi un symbole politique, sur les retraites comme sur le reste. Emmanuel Macron a une obsession : il veut qu'on se souvienne de lui comme celui qui n'aura jamais renoncé à réformer.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire