2 min de lecture Grève

Réforme des retraites : le ton monte entre la CGT et le gouvernement

DÉCRYPTAGE - Le secrétaire d'État aux Transports et la CGT s'affrontent encore un peu plus ce dimanche 29 décembre. Jean-Baptiste Djebarri dénonce "le refus systématique de toute réforme" de la CGT et le syndicat qualifie le "ministre" de "mythomane de la négociation."

>
Réforme des retraites : le ton monte entre la CGT et le gouvernement Crédit Image : Thomas SAMSON / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
Générique 1
Julien Fautrat édité par Cassandre Jeannin

25ème jour de grève contre la reforme des retraites et le ton monte entre la CGT et le gouvernement. Ce dimanche 29 décembre, dans le Journal du Dimanche, le numéro un de la CGT, Philippe Martinez et le secrétaire d'État aux Transports, Jean-Baptiste Djebarri, donnent tous deux une interview. La situation s'enlise et les deux parties se rejettent la balle.

Les positions se sont encore un peu plus cristallisées et les crispations ont franchi un cap samedi 28 décembre quand le secrétaire d'État aux Transports s'en est pris directement à la CGT. "Je note qu'on commente beaucoup l'attitude de la CGT qui pratique une forme de syndicalisme, qui consiste à être dans le refus systématique de toute réforme", a déclaré Jean-Baptiste Djebarri

Pas constructif, opposition systématique... Le secrétaire général de la CGT Cheminots, Laurent Brun, lui répond ce dimanche sur RTL. Alors que la grève se poursuit, il affirme ne pas avoir eu de nouvelles du gouvernement depuis plus de 20 jours : "Je constate que le ministre Djebarri a une obsession pour la CGT puisqu'il y a quand même plusieurs organisations qui appellent au retrait de la réforme, et il focalise sur nous."  

"Nous sommes face à un ministre qui est un mythomane de la négociation puisqu'il explique tout le temps qu'il est en contact permanent avec les organisations syndicales et ça ne se vérifie jamais. En tout cas pour la CGT, je peux dire que ça fait plus de 20 jours que je n'ai aucun contact avec le ministère des Transports", ajoute-t-il. 

À lire aussi
Un avion Hop, filiale du groupe Air France grève
Air France et Hop ! annoncent un mouvement de grève pour vendredi

Une guerre des nerfs qui pourrait stratégiquement convenir et à la CGT et au gouvernement. Le ministre tente de retourner l'opinion et de diviser les syndicats, la CGT de son côté parle à sa base qui veut conserver une position de fermeté. Et la centrale dans le même temps qui apparaît désormais comme le seul opposant à Emmanuel Macron. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grève Cgt Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants