1 min de lecture Assemblée nationale

Réforme des retraites : l'Assemblée a voté la fin des régimes spéciaux

Après l'examen de 800 amendements, l'Assemblée nationale a adopté l'article 7 de la réforme des retraites qui prévoit la fin des régimes spéciaux et leur intégration dans le régime universel.

L'hémicycle de l'Assemblée nationale le 17 février 2020.
L'hémicycle de l'Assemblée nationale le 17 février 2020. Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Cet article a fait l'objet de 800 amendements à lui seul. L'article 7 de la réforme des retraites prévoit l'application du nouveau régime universel pour les régimes spéciaux comme ceux de la SNCF, de la RATP ou de l'Opéra de Paris. 

L'Assemblée nationale n'a pas fini d'être agitée sur le dossier. Certains députés de l'opposition se sont ému que le gouvernement ait recours à une ordonnance pour encadrer le régime des marins, et ne passe pas par une loi, votée par le Parlement. Le président de la commission des Finances (LR) Eric Woerth juge que "trop d'ordonnances tue les ordonnances". Le député marcheur Jean-René Cazeneuve a lui défendu un système "avec de nombreux garde-fous démocratiques".

Un amendement du gouvernement a été adopté. Il pourra définir les générations concernées par la réforme. Le député de la majorité Julien Borowczyk a défendu un "open space social" introduit par le texte qui permet de passer plus simplement d'un métier à un autre. L'Insoumis Éric Coquerel a lui dénoncé "la loi de la jungle", "pour niveler tout le monde vers le bas". L'opposition dénonce qu'abandonner les régimes spéciaux "sans avoir une grille de pénibilité claire" est "un leurre".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Réforme des retraites Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants