1 min de lecture Édouard Philippe

Réforme des retraites : Édouard Philippe va participer à plusieurs réunions publiques

INFO RTL - L'exécutif va s'impliquer directement dans le débat de la réforme des retraites. Le premier ministre va ainsi participer personnellement à plusieurs réunions publiques.

Le Premier ministre Édouard Philippe sort du Conseil des ministres (Paris) le 24 juillet
Le Premier ministre Édouard Philippe sort du Conseil des ministres (Paris) le 24 juillet Crédit : ludovic MARIN / AFP
Générique 1
Vincent Derosier édité par Marie-Pierre Haddad

Sur la réforme des retraites, l'exécutif opère un changement de ton assez net concernant l'âge pivot de départ à la retraite, évoqué par le haut commissaire Jean-Paul Delevoye a fait grincer des dents du côté des syndicats. Emmanuel Macron a déminé : le président préfère un accord sur la durée de cotisation plutôt que sur l'âge

Mais pas question de passer en force : "On va la construire tous ensemble, cette réforme" a t-il martelé. En fait, Emmanuel Macron reprend la stratégie du grand débat. Sauf que cette fois-ci, il n'y a pas 4 thèmes mais un seul et qui concerne tous les Français. D'après nos infirmations, l’exécutif va s'impliquer directement. Le premier ministre va ainsi participer personnellement à plusieurs réunions publiques. 

Emmanuel Macron lui aussi pourrait mouiller la chemise lors des débats. Le gouvernement est en train de finaliser le dispositif. Il y aura bien réunions publiques partout en France, animées par des élus et des ministres. Des consultations numériques pour tous ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas se déplacer.

Une réforme lancée avant les municipales ?

Les députés La République En Marche aussi sont priés de donner un coup de main. 40 parlementaires ont été formés et nommés "ambassadeurs sur le dossier des retraites". L'objectif est notamment d'éviter des polémiques inutiles avec des déclarations de députés  qui maîtriseraient mal le sujet complexe des retraites.  

À lire aussi
Le président de la République Emmanuel Macron et le Premier ministre Édouard Philippe en mai 2019 sondage
La popularité d'Emmanuel Macron recule alors que celle d'Édouard Philippe remonte

Quoi qu'il en soit, la stratégie du bulldozer est abandonnée. L’exécutif veut prendre le temps et associer les syndicats et les Français. Les "gilets jaunes" sont passés par là. Seule incertitude : la reforme sera-t-elle lancée avant ou après les élections municipales. "On n'est pas à deux mois près", confie un cadre de la majorité  qui pousse pour laisser passer cette échéance, avant de rentrer dans le vif de la réforme la plus explosive du quinquennat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Édouard Philippe Élysée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants