2 min de lecture Coronavirus France

Confinement : les déplacements limités à une heure et dans un rayon de un kilomètre

Le Premier ministre, Jean Castex, a indiqué que pendant la période du confinement les déplacements seront possibles pendant une heure maximum et dans un rayon de un kilomètre autour de son domicile.

Un contrôle de l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement en France le 23 mars à Lille
Un contrôle de l'attestation de déplacement dérogatoire dans le cadre du confinement en France le 23 mars à Lille Crédit : DENIS CHARLET / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Jean Castex a détaillé les mesures annoncées par Emmanuel Macron mercredi 28 octobre lors de son allocution télévisée. Au sujet du reconfinement, il sera "adapté à l’échelle du pays entier à partir de ce soir minuit et jusqu’au 1er décembre, a précisé le Premier ministre. Les contours ne seront pas ceux de mars car nous avons appris et nous en tirons les enseignements", a-t-il souligné.

"Vous pourrez sortir pour faire vos courses alimentaires, vous rendre et revenir de votre lieu de travail si vous n’êtes pas en capacité de télétravailler, pour des motifs médicaux, pour des motifs familiaux impérieux, comme l'assistance aux personnes vulnérables et précaires, pour une convocation judiciaire ou administrative", a ajouté Jean Castex au cours d'une conférence de presse ce jeudi 29 octobre.

En dehors de ces motifs, les sorties ne pourront dépasser "une heure maximum pour prendre l’air ou promener son animal de compagnie au delà d’un rayon d’un kilomètre, a indiqué le chef du gouvernement. Il n’est pas possible d’aller chez des amis, de recevoir des amis à la maison, de vous déplacer au-delà d’un kilomètre de chez vous en dehors des motifs prévus, voyager au sein du territoire national y compris d’une résidence principale vers une résidence secondaire."

Pour chaque sortie, "une attestation est nécessaire", a indiqué Jean Castex. Elle est à trouver sur le site du gouvernement et l'appli Tous anti covid.

L'amende coûte toujours 135 euros, mais pour faciliter les choses des "attestations permanentes" seront cette fois délivrées par les entreprises et les écoles. Trois changements majeurs ont été mis en place par rapport au printemps : les écoles, collèges et lycées resteront ouverts, le travail pourra continuer, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Société
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants