2 min de lecture Confinement

Confinement : Emmanuel Macron passe un coup de fil à un boulanger de Lyon

Philippe-Marc Jocteur, boulanger artisan de Lyon, a été surpris par l'appel d'Emmanuel Macron ce mercredi 29 avril, qui voulait prendre le pouls des commerçants pendant le confinement.

>
Un boulanger lyonnais surpris par l'appel d'Emmanuel Macron Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : Bertrand Frachon | Durée : | Date :
Bertrand FRACHON édité par Sarah Belien

Ce n'était pas un canular. Philippe-Marc Jocteur, un des plus célèbres boulangers de Lyon, a reçu un appel du président Emmanuel Macron ce mercredi 29 avril. En pleine préparation du déconfinement, le chef de l'État a voulu prendre le pouls des commerçants et des artisans.

Les boulangeries de Philippe-Marc Jocteur, qui emploient plus d'une centaine de salariés à Lyon, sont restées ouvertes depuis le début de la crise. Lors de cet appel, le boulanger artisan a donc pu lui expliquer ses difficultés lors d'un entretien qui a duré plus d'un quart d'heure.

"Il voulait surtout savoir comment ça se passait dans une boulangerie artisanale. Ce qu'on ressentait, quelles étaient nos craintesnos pertes de chiffre d'affaires, ce qu'on avait mis en place, ce qu'on a pris ou pas pris grâce aux aides de l'État", raconte Philippe-Marc Jocteur.

Un sentiment d'abandon

Le boulanger artisan a donc profité de cet appel insolite avec le Président pour lui faire part de ses craintes. "Je lui ai dit qu'on avait des doutes depuis le début du confinement, par rapport à la boulangerie artisanale et la grande distribution, en disant qu'on était un peu abandonnés", relate le commerçant lyonnais. 

À lire aussi
Une autoroute en Californie, le 19 mars 2020. confinement
Coronavirus : Espagne, Inde, États-Unis… Ces pays qui reconfinent

Installé depuis plus de 30 ans sur l'Île Barbe, Philippe-Marc Jocteur a expliqué avoir pris un prêt garantie d'État pour la trésorerie à la banque afin de s'en sortir. "J'avais un drôle de sentiment, qu'il a d'ailleurs relevé, je lui ai dit : 'vous savez Monsieur le Président, j'ai l'impression de me réinstaller'", explique-t-il.

En faisant part au Président de sa surprise d'être appelé en tant que boulanger artisan plutôt qu'un directeur d'une grande entreprise, "il m'a dit que c'était l'intérêt de cet appel, et je me suis senti écouté", affirme le boulanger artisan.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Commerce Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants