3 min de lecture Confinement

Quand déconfiner les Ehpad et maisons de retraites ? Les réponses d'Olivier Véran sur RTL

INVITE RTL - "Nous n'avons pas dit en France que ce confinement durerait jusqu'à Noël", a dit le ministre de la Santé tout en souhaitant la plus grande prudence sur la question des Ehpad et autres maisons de retraite.

Yves Calvi_ 6 Minutes pour Trancher Yves Calvi
>
Quand déconfiner les Ehpad et maisons de retraites ? Les réponses d'Olivier Véran sur RTL Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Aymeric Parthonnaud

Comment concevoir un déconfinement des Ehpad et des maisons de retraites qui se sont bunkerisés pour faire face au virus ? Les tests permettraient-ils d'autoriser des proches négatifs de voir enfin les aînés de leurs familles ? De nombreuses familles craignent de ne pas voir leurs proches avant de longs mois et que ces personnes âgées souffrent grandement de cet isolement social et émotionnel. 

Une déclaration en particulier a inquiété les familles, celle d'Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne. "Sans vaccin, il faut limiter autant que possible les contacts des seniors, notamment ceux qui vivent dans les maisons de retraite", a-t-elle dans le quotidien allemand Bild. Je sais que c'est difficile et que l'isolement pèse, mais c'est une question de vie ou de mort. Nous devons rester disciplinés et patients. Les enfants et les jeunes jouiront plus tôt de davantage de liberté de mouvement que les personnes âgées et celles avec des antécédents médicaux." 

Et ce vaccin qui serait la clé d'un déconfinement sûr, la cheffe de l'exécutif européen l'espère "à la fin de l'année" au plus tôt.

Limiter les interactions avec les personnes les plus fragiles, c'est protéger les personnes les plus fragiles.

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé
Partager la citation

"Aucun test au monde ne permet d'exclure que quelqu'un soit porteur du virus", a d'abord tenu à rappeler le ministre de la Santé Olivier Véran sur l'antenne de RTL. Vous pouvez ne pas être malade et porter le virus sur vos mains, votre joue, votre veste... Vous pouvez ne pas être diagnostiqué positif en PCR, ça arrive dans 20% des cas, et être porteur du virus. Limiter les interactions avec les personnes les plus fragiles, c'est protéger les personnes les plus fragiles."

À lire aussi
Une voiture passe devant un radar (illustration) Var
Var : un radar fou provoque la colère les automobilistes

"Nous n'avons pas dit en France que ce confinement durerait jusqu'à Noël", a précisé le ministre de la Santé. J'ai entendu l'idée de madame von der Leyen, mais nous n'avons pas dit que les personnes âgées devraient rester confinées jusqu'à la fin de l'année. Nous avons donné la date du 11 mai pour commencer un déconfinment progressif tout en continuant de protéger les plus fragiles."

Seul indicateur : la circulation du virus

Mais comment, dès lors, envisager d'éventuelles visites dans les prochaines semaines ou prochains mois ? "Plusieurs missions sont en cours (...), avec plusieurs propositions qui visent à atténuer la souffrance et la difficulté liée à l'isolement des personnes âgées comme des plateformes d'appel, on travaille avec la Croix Rouge, du soutien psychologique mais on essaye également de développer la visio qui permet de casser un peu l'isolement dans les établissements", a expliqué le ministre.

Un accompagnement, certes important, mais toujours bien éloigné d'une véritable visite en personne. "Nous rendrons possible les visites du monde extérieur, des aidants, des amis et de la famille, lorsque nous aurons la garantie que la circulation du virus est devenue suffisamment faible pour que le risque soit considéré comme faible. Nous ne pouvons pas prendre le risque d'autres drames humains collectifs. C'est une décision dure à prendre et je n'ignore pas les difficultés humaines qu'elle implique", a déclaré Olivier Véran. 

Les familles des personnes âgées vont donc devoir se montrer très patientes avant de pouvoir serrer leurs parents ou grands-parents dans leurs bras. Casser la chaîne de transmission du virus pourrait bien prendre jusqu'au développement d'un vaccin...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants