2 min de lecture Confidentiels politique

PS : Cambadélis aux manettes pour l'élection de la "direction collégiale"

CONFIDENTIELS RTL - Le parlement du PS se réunit à huis clos samedi 8 juillet pour désigner sa nouvelle équipe dirigeante.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
PS : Cambadélis aux manettes pour l'élection de la "direction collégiale" Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Samedi 8 juillet, un conseil national du Parti socialiste - autrement dit l'équivalent de son parlement - se réunit à huis clos à Paris pour élire l’équipe qui aura la lourde tâche pour les mois à venir de piloter la rénovation du PS. Rénovation sur le fond d'abord, avec la redéfinition annoncée de sa ligne politique sur la forme, ensuite, avec le redressement de ses finances, qui devrait passer par la vente du siège de la rue de Solférino ainsi que par des licenciements chez les salariés permanents du parti.

Pour compléter le tableau, il faut rappeler que si le PS a divisé par dix le nombre de ses députés (il n'en reste que 28), ces dernières semaines ont aussi été marquées par les départs successifs des deux finalistes de la primaire (Manuel Valls et Benoît Hamon), ainsi que par la mise en retrait de Jean-Christophe Cambadélis, après que le premier secrétaire a été balayé au premier tour des élections législatives.

C’est pourtant lui qui œuvre discrètement à la composition de cette nouvelle équipe dirigeante. Le pire, c'est que "Camba" a reçu plusieurs dizaines de candidatures. Il veut tâcher d'éviter qu'elle ressemble à une armée mexicaine. Ils devraient être une petite quinzaine de membres au total.

À lire aussi
Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, le 24 novembre 2017 dans une école de Toulouse confidentiels politique
Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer veut-il en finir avec les heures de colle ?

Quid des amis de Hamon ?

La plupart sont des quadragénaires du parti. Du côté des ténors, Bernard Cazeneuve reste pour l'heure aux abonnés absents : il a repris officiellement la robe d'avocatArnaud Montebourg, lui, ne suit plus la vie interne du PS qu'avec beaucoup de distance (il s'est lancé dans la production de miel).

Ce sont les noms de Najat Vallaud-Belkacem et de l'éphémère ministre de l'Intérieur Matthias Fekl qui sont les plus fréquemment cités. Ceux de Laurence Rossignol ou d'Olivier Faure circulent également, ainsi que Luc Carvounas, un ancien proche de Manuel Valls qui a largement pris ses distances avec l'ex-premier ministre et qui entend jouer un rôle à l'avenir. Même chose pour l'ancien directeur de campagne d'Arnaud Montebourg, François Kalfon, qui se positionne pour incarner ce qui reste du "montebourgisme", au grand dam de certains proches de l'ancien ministre.

Une question reste en suspens : quid des amis de Benoît Hamon ? Officiellement en lançant son mouvement du 1er juillet, l'ancien candidat ne leur a pas demandé de rompre avec le PS, mais son positionnement ambigu pose question. Réponse samedi donc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789243747
PS : Cambadélis aux manettes pour l'élection de la "direction collégiale"
PS : Cambadélis aux manettes pour l'élection de la "direction collégiale"
CONFIDENTIELS RTL - Le parlement du PS se réunit à huis clos samedi 8 juillet pour désigner sa nouvelle équipe dirigeante.
https://www.rtl.fr/actu/politique/ps-cambadelis-aux-manettes-pour-l-election-de-la-direction-collegiale-7789243747
2017-07-07 08:01:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/48jM_TvJ_kdctdpk_grlLA/330v220-2/online/image/2016/0921/7784935727_au-siege-du-parti-socialiste-rue-de-solferino.jpg