1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Xavier Bertrand, candidat le plus populaire parmi les députés LR
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Xavier Bertrand, candidat le plus populaire parmi les députés LR

ENQUÊTE RTL - RTL a contacté les 104 députés du groupe LR, dont 85 ont répondu, pour savoir quel candidat ils comptaient soutenir.

Xavier Bertrand et Valérie Pécresse
Xavier Bertrand et Valérie Pécresse
Crédit : AFP
Présidentielle 2022 : à droite, qui a le plus de soutiens chez les députés ?
03:11
Un air de campagne du 03 septembre 2021
03:11
Aurélie Herbemont - édité par William Vuillez

On connait les candidats déclarés à droite, qu'ils veuillent une primaire ou pas : Xavier Bertrand, Valerie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti, et Philippe Juvin. Combien de soutiens ont-ils chez les députés ? RTL a contacté les 104 députés du groupe LR à l'Assemblée, et 85 ont répondu à nos questions. Un échantillon qui est donc plutôt représentatif.

Celui qui compte le plus de députés prêts à rouler pour lui s'appelle Xavier Bertrand, avec 24 voix. Valérie Pécresse récolte 14 soutiens, Michel Barnier peut lui compter, aujourd’hui, sur 12 députés séduits. Il y a cependant des cœurs à prendre chez les orphelins de Laurent Wauquiez, qui, depuis le forfait de leur champion, sont plusieurs à dire que "Monsieur Brexit" pourrait avoir leurs faveurs au final. Éric Ciotti n'obtient, dans notre enquête, que 3 voix. Le médecin Philippe Juvin n'en obtient aucune.

Ce qui est frappant, c'est qu'une trentaine de députés n'ont pas trouvé leur candidat idéal. Il y a 5 ans, début septembre 2016. La primaire bat son plein et tous les députés ont un champion : Sarkozy, Juppé, Fillon, Le Maire... il n'y avait pas d’attentistes.

Pourquoi autant d'indécis cette fois ?

Des députés nous l'ont dit : "personne ne s'impose". Il y a aussi une peur panique de la division. La réconciliation des clans n'avait jamais vraiment eu lieu à la dernière présidentielle, qui, rappelons le, s'est soldée par un accident industriel pour LR. Il ne faut pas exclure que, si ça devait mal tourner, certains finissent chez Emmanuel Macron.

À lire aussi

Le flou quant au mode de désignation du candidat ne doit pas aider. Entre le cavalier seul de Xavier Bertrand et les autres qui réclament une primaire, la situation est "un peu gazeuse". La tonalité chez beaucoup, c'est : "je soutiendrai le candidat officiel, n'importe lequel, du moment qu'on en a un seul et qu'il peut nous faire gagner"

A fortiori parce que les résultats des législatives sont toujours indexés sur la victoire, ou la défaite, à la présidentielle. "Les députés sont des planqués" balance un pro-Pécresse. Les candidats ont donc une opération séduction à mener auprès des Français, mais aussi des députés. Ça tombe bien, ils sont conviés aux journées parlementaires la semaine prochaine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/